Amazon s'attaque au marché japonais avec son Kindle Store

Clément Solym - 24.10.2012

Edition - International - Japon - Lecture numérique - Amazon


En garde, Sony et Rakuten ! Car le combat de la concurrence risque de véritablement s'engager sur le deuxième marché mondial de l'édition dés les prochaines semaines. Le géant américain a annoncé ce mercredi son débarquement imminent sur l'archipel, avec le lancement de son Kindle Store ainsi que des derniers appareils de lecture issus de la gamme Kindle.

Amazon a finalement lancé au Nippon les Kindle Fire, Kindle Fire HD et autre Kindle Paperwhite, le tout bientôt commercialisé via un nouveau Kindle Store traduit dans la langue du pays. Ce sont ainsi plus de 50.000 livres numériques de langue japonaise, mais également plus de 15.000 titres au rayon manga, qui viennent concurrencer les catalogues des principaux rivaux du marché.

 

En outre, le Kindle Store proposera également l'acquisition d'ebooks en langue anglaise, pour afficher un total de plus d'un million de livres disponibles, et ce, dès l'ouverture du site internet de la plateforme commerciale ce jeudi 25 octobre.

 

Les maisons d'édition majeures du Japon, parmi lesquelles Kodansha, Shogakukan, Shueisha, Bungeishunju et Kadokawa, auraient déjà accepté de distribuer les livres publiés sous leurs labels via le Kindle Store.

 

Le fondateur Jeff Bezos a expliqué : « Après 12 ans à vendre des livres imprimés sur Amazon.co.jp, nous sommes excités d'offrir aux millions de clients le nouveau Kindle Store, avec la plus large sélection des livres que les gens veulent lire. »

 

Au cours du mois d'août, le directeur de Rakuten, Hiroshi Mikitani, affirmait ne pas craindre l'arrivée du Kindle sur le marché japonais, arguant notamment que la société locale pouvait faire valoir une avance sur Amazon en matière d'affichage de caractères calligraphiés (voir notre actualitté). D'après les premières images, Amazon n'a pas oublié de remédier à cette lacune.