Amazon s'attire les foudres des détaillants en ligne affiliés dans le Colorado

Clément Solym - 11.03.2010

Edition - Economie - Amazon - s'attire - foudres


Suite à la décision d'Amazon de stopper son partenariat avec ses affiliés dans le Colorado, aux Etats-Unis, ProgressNow invite ses 200.000 membres à boycotter Amazon. Ils espèrent ainsi que le détaillant en ligne va revenir sur sa décision.

Amazon contestait le vote d'une loi instaurant une taxe aux marchands sur leurs ventes. Une loi qui a été votée le mois dernier en contradiction avec la loi fédérale qui ne prévoit aucune taxe particulière à l'intention des sites de ventes en ligne.

Dans un communiqué paru sur ProgressNow, Amazon est présenté comme « disputant une partie de football politique avec ses partenaires commerciaux du Colorado », en les snobant depuis la mise en place d'une loi qui par ailleurs ne semble pas viser les sites affiliés.

« Ils nous prennent en otage à des fins politiques » déplore Bobby Clark, directeur adjoint de ProgressNow. Payer la taxe de vente dans le Colorado « ne va pas particulièrement toucher Amazon. C'est absurde. »

ProgressNow Colorado a donc décidé d'inciter ses membres à réaliser leurs achats chez d'autres détaillants en ligne du Colorado, soulignant que ces entreprises emploient « des milliers de résidents du Colorado » et de payer les taxes à l'Etat.

D'autres mécontents vont-ils se joindre à ProgressNow ?