Amazon supprime des ebooks d'Orwell directement sur le Kindle

Clément Solym - 19.07.2009

Edition - Société - ebooks - Orwell - supprimer


Des copies illégales trouvées par Amazon sur son service de vente d'ebooks pour le Kindle ont été supprimées par la firme, apprend-on depuis le forum du marchand où des clients qui avaient téléchargé les livres en question se sont retrouvés fort dépourvus... et très étonnés de ne plus disposer de leur version des ouvrages.

Orwell disparaît des étals, et des Kindle

Il s'agit de deux classiques de la littérature, à savoir 1984 ainsi que La ferme des animaux, tous deux de George Orwell, et le rapprochement avec une forme de censure a immédiatement été envisagé par les utilisateurs déconfits. D'autant plus amusante est l'affaire que ces deux livres dénoncent justement tout ce qui est manipulation des foules et censure de la liberté d'expression. Cependant, la société s'est expliqué sur les raisons de cette suppression systématique.

Un coup des Russes ? Non d'Amazon, ou de l'éditeur...

En effet, dans les colonnes de CNET, elle reconnaît qu'elle n'aurait pas dû opérer de la sorte en effectuant une suppression sauvage des ebooks directement sur le Kindle de ses abonnés. Et surtout sans concertation. Bien que le remboursement des oeuvres s'en soit suivi, cela pose un sérieux problème quant aux possibilités d'influence d'Amazon sur le contenu que les usagers téléchargent, et plus globalement, achètent.

Cependant, la décision ne viendrait pas du marchand que d'effacer ces ebooks, mais de l'éditeur lui-même qui aurait décidé de ne plus vouloir que les livres figurent dans les étals du cybervendeur. Un nouveau revers pour Amazon de la part d'un éditeur ? Autre question, que nous avions soulevée dans un précédent sujet, que de savoir si ces derniers entament une sorte de résistance contre le marchand...

Droits d'auteur contre droit des consommateurs

L'explication fournie par Amazon ne manque toutefois pas de piquant : « Les livres ont été ajoutés à notre catalogue en utilisant notre plateforme de self-service, par un tiers qui ne disposait pas des droits pour ces ouvrages », explique Drew Herdener, porte-parole de la firme. Alors question de droit ou de changement d'avis ? Mystère. La société assure néanmoins que ce genre de procédure n'aura pas plus lieu de la sorte : on peut au moins espérer que les clients soient désormais avertis si pareil cas venait à se reproduire.


Car un phénomène de contrôle sur les achats ne manque pas de susciter le débat : si Amazon explique clairement qu'en achetant le livre pour le Kindle, l'usager n'en devient pour autant pas propriétaire, il n'explique cependant pas qu'ils peuvent être supprimé directement du lecteur ebook, comme ce fut manifestement le cas pour certains. De là l'idée de ne pas télécharger directement avec le Kindle, mais depuis le site et en effectuant une copie sur son ordinateur, propose un des clients mécontents.

Harry Potter dégage aussi : quel contrôle encore d'Amazon ?

Voilà en tout cas de quoi donner des arguments pour les tenants du livre papier, d'une part, mais qui devrait surtout inciter tout un chacun à se demander comment une telle pratique peut être acceptée. Car cette procédure lève le voile sur les connexions entre l'objet et la société, qui dispose là d'un moyen de contrôle excessif sur les livres achetés...

En outre, signale MobileRead, d'autres ouvrages, notamment des versions numériques de Harry Potter ont subi le même sort. Largement plus compréhensible de ce point de vue, on sait les réticences de Rowling dans ce domaine.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.