Amazon teste ses casiers de livraison à travers les Etats-Unis

Clément Solym - 30.11.2012

Edition - International - Amazon - Service - Boites de livraison


Le nouveau service de livraison du géant Amazon est passé en phase de test aux États-Unis. La firme a mis à l'essai des casiers de livraisons au sein de magasins de détail de toutes sortes (alimentation, commodité, drugstores et imprimeries), à travers le pays. Un service qui pourrait à l'avenir satisfaire les usagers qui souhaiteraient récupérer leurs colis plutôt que de se les faire livrer à domicile. 

 

 

 

En livrant ses clients chez eux, l'entreprise basée à Seattle s'est rendu compte qu'ils n'étaient pas forcément disponibles au moment où sonnent à leurs portes les livreurs de chez UPS ou FeDex.

 

Ce n'est pas forcément un problème dans les zones rurales, où les colis sont souvent laissés sans signature du destinataire. Mais au sein des grandes agglomérations, où les risques de vol sont plus importants, les paquets sont retournés à l'expéditeur au terme de trois essais de livraison infructueux.

 

La firme songe désormais à pallier à cette complication avec Amazon locker, des casiers automatiques installés dans les zones urbaines. Pour le consommateur, il suffit de sélectionner le casier le plus proche de chez lui au moment de la commande, et d'attendre le mail de confirmation de livraison et le code d'ouverture.

 

A noter que la firme teste en parallèle ses casiers de livraison dans d'autres lieux que des magasins, notamment au sein d'un immeuble d'habitation, ainsi que sur un lieu de travail... le propre campus d'Amazon.

 

Démonstration en vidéo, ci-dessous :