Amazon, un site qui n’est pas aux abonnés absent(s)

Laurène Bertelle - 25.04.2017

Edition - Economie - Amazon site vente - abonnés absents amazon - vente internet commerce


Le site de vente en ligne Amazon élargit encore une fois son offre en proposant la vente et l’achat d’abonnements à des produits numériques : applications, logiciels, vidéos de cours en ligne, journaux seront désormais disponibles sur une toute nouvelle plateforme mise en place ce lundi.




Au fil des années, Amazon n’a cessé de se renouveler pour atteindre une clientèle de plus en plus forte, aux quatre coins du globe. Après Amazon Prime et Kindle Unlimited, Amazon va encore plus loin et lance Subscribe with amazon, qui permet à des professionnels de vendre des abonnements.

Le site met en avant la simplicité et la flexibilité de cette nouvelle plateforme. Pour le vendeur, il s’agit avant tout de gagner en visibilité, en profitant des possibilités de recherche et des recommandations que propose Amazon. Le site permet aussi aux professionnels la création d’une page personnalisée ainsi que la mise en place de prix flexibles.

Le prix de départ, paiement mensuel ou annuel, et même essai gratuit. Le client peut quant à lui souscrire à un abonnement très rapidement, "en toute confiance" promet Amazon, tout comme on met un article dans son panier. Il est donc possible de réaliser plusieurs abonnements sur un seul et même site et ainsi comparer les offres.


Côté bénéfices, le vendeur perçoit 70 % des recettes la première année, les 30 % restants revenant à Amazon, puis 85 % quand le client est abonné depuis plus d’un an.
 


Pour l’instant, ne sont éligibles que les vendeurs basés aux Etats-Unis, qui proposent un produit numérique tel qu’une application, un logiciel, un site web ou du contenu vidéo et qui nécessite un paiement régulier de la part des abonnés. Subscribe with amazon ne concerne pas encore les abonnements pour des produits physiques.

 

En rachetant Shelfie, Kobo s'intéresse aux bibliothèques des lecteurs
 

Les abonnements déjà en vente sur la plateforme, comme Dropbox Plus, des journaux américains, des cours vidéo de sport ou de cuisine par exemple, ne sont également disponibles que pour les Américains. Pour les Français, il va falloir attendre encore un peu.