Amazon, un tigre de papier pour les indépendants ?

Clément Solym - 07.11.2012

Edition - International - Amazon - Timothy Ferriss - Barnes & Noble


Si le nom de Timothy Ferriss ne vous dit rien, les libraires et les éditeurs américains savent très bien de qui il s'agit. Son premier livre, The 4-Hour Workweek (publié par Random House en 2007), avait connu un gros succès en librairie avec près d'un million et demi d'exemplaires vendus. Mais depuis que l'auteur a passé un contrat à sept chiffres avec Amazon pour publier son nouveau livre, il est la cible de nombreuses critiques, cristallisant toutes les craintes entretenues vis-à-vis de la multinationale.

 

 

JOH_5256

 Timothy Ferriss, star5112, CC BY-SA 2.0

 

C'est David Streitfeld du « New York Times » qui a résumé dans un article très complet l'ensemble  des réactions des acteurs du livre aux Etats-Unis par rapport à la décision de cet auteur Amazon. Pour marquer leur méfiance et leur mécontentement, plusieurs libraires ont tout simplement décidé de boycotter le livre. C'est le cas par exemple de Barnes & Noble qui refuse de promouvoir dans ses magasins un livre publié par une entreprise qu'ils perçoivent comme un concurrent et un ennemi.

 

Confusion des genres

 

La confusion éditeur-distributeur ne fait pas plaisir non plus aux éditeurs indépendants pour qui, il est vrai, la menace est réelle. Le boycott devrait concerner plus de 700 librairies. De plus, ils estiment qu'ils ont été trahis par l'auteur, qu'ils avaient mis en avant lors de la promotion de son premier livre. Ils avaient déjà manifesté leur désapprobation lors de la signature du contrat entre l'écrivain et Amazon.

 

Michael Tucker, le propriétaire de la chaîne Books Inc., estime qu' « Amazon veut contrôler toute l'industrie du livre. Vous êtes fous si vous voulez faire affaire avec eux. » Même le géant de la distribution Wal-Mart ne fera pas la promotion du livre dans ses magasins, il le mettra en vente uniquement sur son site internet.

 

Toutefois, ces craintes sont-elles réellement fondées ? Pour l'instant la promotion du livre ne marche pas très bien et certains spécialistes pensent qu'il ne connaîtra pas le succès des deux précédents ouvrages de Ferriss. Ce dernier est obligé d'assurer une partie de la publicité via son blog.

 

De plus, cela fait trois ans qu'Amazon publie des livres et  n'a aucun réel succès à mettre en avant. Certes, Amazon ne connaît pas la crise mais la révolution n'a pas eu lieu. Les derniers best-sellers ont été publiés par des éditeurs classiques, de même que les succès critiques. Pas vraiment sur leur créneau, le site de e-commerce menace les indépendants comme la grosse machine Random House/Penguin, c'est-à-dire moins que ce que l'on pourrait croire... (voir notre actualitté)

 

Ah, on allait presque oublier, le livre qui fait tant de bruit s'intitule The 4-Hour Chef, et comme les autres livres de Ferriss c'est un livre de développement personnel (pour apprendre à cuisiner entres autres) comme les aiment les Américains et il vous en coûtera 35$, même sur Amazon.