Amazon, vendeur de livres fascistes et suprématistes

Antoine Oury - 16.10.2013

Edition - International - Amazon - livres antisémites - race blanche


Nouvelle affaire embarrassante pour le plus gros vendeur de livres sur le Web, alors que le magazine Kernel révèle la présence de nombreux livres fascistes, antisémites et appelant à la suprématie de la race blanche ont été découverts dans ses étagères. Vendus librement sur le site, ils promeuvent des thèses négationnistes, ainsi que la haine raciale.

 


Un des ouvrages négationnistes vendus sur la plateforme

 

 

La présence de ce genre d'ouvrages est d'autant plus choquante que le Congrès juif américain avait attaqué le site de e-commerce en 2009 pour des faits similaires, après avoir recensé près d'une cinquantaine de titres relatifs à des thèses négationnistes ou prônant la suprématie de la race blanche.

 

Certains des ouvrages proposés à la vente le sont par ailleurs sur des territoires où diffuser ce genre d'idées est passible de poursuites judiciaires, d'autant plus que l'intérêt historique des ouvrages semble pour le moins inexistant. Il y a quelques semaines, des usagers de Facebook avaient eu la désagréable surprise de se voir conseiller Mein Kampf, dans les suggestions de lecture, et l'algorithme d'Amazon était visiblement tout aussi peu regardant sur ses recommandations.

 

MailOnline, un autre magazine en ligne, s'est penché sur les collections relatives à la suprématie de la race blanche, tout aussi fournies sur le site du revendeur, dont un guide cinématographique qui décortique les films hollywoodiens, bien entendu tous biaisés en faveur d'un vaste complot sioniste visant à dominer la planète...

 

Comme il fallait s'y attendre, Amazon n'a pas commenté ces découvertes, mais signalera probablement qu'il ne peut être responsable des contenus que les vendeurs proposent sur sa plateforme.