Amazon veut nourrir les Parisiens avec Prime Now, livraison en 1 heure

Nicolas Gary - 10.05.2016

Edition - Economie - livraison Amazon Prime - alimentation livrer Paris - livraison heure Paris


Prime Now, service de livraison express d’Amazon, devrait se propager dans Paris, selon les informations du Journal du net. Une offre accessible intra-muros, facilitée par l’implantation de l’entreprise dans un entrepôt du 18e arrondissement. Selon les estimations près de 80 millions de personnes auraient opté pour le service Prime, et 3 millions déjà en France. De quoi assurer au cybermarchand une plus grande capacité sur Paris...

 

 

 

Prime Now, c’est le nouveau coup porté aux commerces de proximité, autant qu'aux grandes surfaces. Le service propose la livraison en 1 heure en payant ou 2 heures, gratuitement. Et mieux que dans les rêves de geek, la livraison s’effectue tous les jours, entre 8 h à minuit. La liste de produits commercialisés est longue comme deux bras, et contient, bien entendu, des livres jeunesse avec 401 références uniquement. C’est toutefois avec une offre d’alimentation et de produits d’hygiènes qu’Amazon compte rafler la mise. 

 

Pour l’heure, le site internet de Prime Now affiche uniquement la liste de villes américaines éligibles – pas toutes, on le sait, Amazon joue parfois la ségrégation...

 

Petit rappel : la firme s’est fait prendre la main dans le pot à cookies, en flagrant délit : elle refusait la livraison pour certains quartiers de villes américaines, dont le point commun était d’abriter des communautés noires. Totalement prise à défaut dans ses réponses et son comportement, l’entreprise a décidé de changer de braquet, et de généraliser à l’ensemble de la ville, sans prendre en considération les quartiers peu recommandés.

 

Des laitues fraîches, livrées par Amazon

 

Paris n’est pas encore disponible, mais depuis l’année passée, Londres et quelques villes britanniques peuvent y accéder. Selon le JdN, l’entrepôt de stockage se situerait quelque part sur le boulevard McDonald dans le XVIIIe arrondissement. 

 

Prime Now entrera avant tout en concurrence avec les supermarchés qui proposent un service de livraison à domicile : ici, tout sera concentré à partir de l’achat en ligne, jusqu’à la livraison chez soi. Il faudra toutefois être un client Prime pour pouvoir profiter de Prime Now, et s’acquitter des 49 € annuels de souscription. 

 

Concernant la livraison de livres, qui est logiquement devenue payante depuis d’une loi a été instaurée, visant à rétablir une juste concurrence entre les acteurs du livre, elle pourrait revenir de nouveau à l’avantage d’Amazon. 

 

Le principe de livraison en une à deux heures, suivant la disponibilité du produit, fera des émules chez les Parisiens, assurément. Déjà pour contourner la loi, Amazon avait instauré un paiement de frais de port de 1 centime d’euros, ce qui réinstaurait d’ores et déjà une concurrence faussée entre les revendeurs.   

 

Amazon à même de conquérir les rues de Paris et ses habitants avec une offre de livraison de produits frais, rapidement ? Voilà qui a de quoi inquiéter l’ensemble des acteurs de la grande distribution, qui se disputent le moindre mètre carré parisien. Toute la différence se fera dans tous les cas sur la qualité des produits : ce n’est que trop souvent dans ces mêmes supermarchés que l’on découvre des fruits et légumes peu, voire pas frais, et qui patientent depuis quelques jours la venue d’une âme charitable.