Amazon voudrait avoir l'exclusivité de la location illimitée d'ebooks

Clément Solym - 14.09.2011

Edition - Société - prime - amazon - bilbliotheque


Publishers Lunch a eu accès à quelques informations supplémentaires sur les négociations entre Amazon et les maisons d'édition américaine autour du futur service de location de livres d'Amazon. Amazon voudrait lancer un service qui permettrait pour 79 $ par an d'accéder en illimité à une bibliothèque de livres numériques (notre actualitté).

 

Première nouvelle, Amazon serait prêt à être généreux pour s'accorder les bonnes grâces des éditeurs américains, peu désireux de laisser un tel accès libre à leurs livres. Deuxième nouvelle, Amazon désirerait commencer par les fonds de tiroir.
 

 
 

Comprenant que les premiers titres seront sans doute très chers sinon refusés à la location, le géant de la vente en ligne se rabat en premier lieu sur les livres les moins récents. C'est un risque certain à prendre pour l'Américain, car les clients peuvent se désintéresser du contenu offert s'il n'est pas tout à fait récent.

 

Ensuite, et cela aide sans doute à freiner les éditeurs, Amazon demande l'exclusivité des droits de location sur son store. Non seulement cela pourrait être une concurrence directe aux bibliothèques, mais en plus cela fige le marché de manière quelque peu arbitraire en la faveur d'Amazon.

 

Enfin, nous en savons enfin un tant soit peu plus sur le commerce du géant : seuls 10 % des abonnés à Prime utilisent Kindle. Via l'appareil ou l'application ou les deux, nul ne sait. Ce chiffre servirait à rassurer les éditeurs sur la probabilité que tout un chacun puisse lire leur livre gratuitement.

 

Dès que nous aurons d'autres rumeurs sur le sujet, nous vous en ferons part  !