AmazonCrossing poursuit sa politique éditoriale internationale

Clément Solym - 23.09.2010

Edition - Les maisons - ebook - kindle - papier


La filiale d'Amazon, AmazonCrossing, s'est enorgueillie en mai dernier d'avoir ajouté à son catalogue de titres traduits l'ouvrage du Français Tierno Monémembo, The King of Kahel. Eh bien la politique de traduction va s'internationaliser plus encore...

En effet, on apprend que désormais six nouveaux titres de Bavière, de Beijing et d'ailleurs feront partie du catalogue, à compter de début 2011. Des livres qui n'ont jamais été publiés en anglais par le passé, et qui sont en fait vendus par des auteurs autoédités, qui proposent leurs ouvrages directement en vente sur le Kindle store.


Le choix des auteurs s'effectue ainsi tant par le biais des réactions positives des acheteurs que du nombre de ventes réalisé. En France, AmazonCrossing a été baptisé AmazonEncore. Cette incursion dans l'édition de littérature étrangère s'accompagne évidemment des petits plus amazoniens.

Six nouveaux ouvrages, donc, qui accéderont à la vente directe en version ebook, ou par le biais du service d'impression à la demande d'Amazon, pour ceux qui ne peuvent pas se passer du papier. La lsite est la suivante :
  • "The Hangman's Daughter" d'Oliver Potzsch;
  • "No Reserve: The Limit of Absolute Power" de Martin Redrado;
  • "Old Town" de Lin Zhe;
  • "Pizzicato: The Abduction of the Magic Violin" de Rusalka Reh;
  • "Pepita Jimenez" de Juan Valera;
  • "Field Work in Ukrainian Sex" d'Oksana Zabuzhko.