Ancien président de Reprobel, Roger Blanpain est décédé

Cécile Mazin - 13.10.2016

Edition - International - président Reprobel Belgique - perception droits Belgique - Roger Blanpain


Roger Blanpain, ancien président de Reprobel et président du Collège des auteurs de Reprobel, est décédé. Reprobel gère en Belgique les rémunérations pour la reprographie et pour le prêt public. Dans un communiqué, elle rend hommage à Roger Blanpain.

 

 

 

Les auteurs et les éditeurs belges ont appris hier avec une profonde tristesse le décès d’un des plus éminents de leurs représentants et défenseurs, le Prof. Dr. Roger Blanpain. 

 

Depuis le début, le Professeur Roger Blanpain s’est investi dans Reprobel, la société de gestion centrale pour la reprographie et le prêt public en Belgique. Il a été à plusieurs reprises président de son conseil d’administration et il était actuellement président du collège des auteurs. Grâce à sa profonde connaissance des dossiers, à son style discret, mais toujours prévenant et à son large réseau professionnel, le Professeur Blanpain était d’une valeur inestimable pour les auteurs et les éditeurs belges. 

 

En tant que président de la VEWA, il était en premier lieu la voix des auteurs éducatifs et scientifiques néerlandophones. Mais il a toujours défendu, avec autant de conviction, les intérêts de tous les auteurs et des éditeurs. Il savait comme aucun autre que les auteurs et les éditeurs appartiennent tous deux à un écosystème avec des équilibres subtils, en tant qu’acteurs clés dans un secteur essentiel à l’économie belge de la connaissance. Le Professeur Blanpain était connu comme étant constamment à la recherche de compromis honorables. 

 

Avec la disparition du Professeur Blanpain, la Flandre et la Belgique perdent une voix importante dans le débat social. Il était non seulement une autorité mondiale en matière de droit du travail, mais il avait également un avis ferme et éclairé sur toute une série de sujets, des méfaits de la cigarette à la législation sur le football. 

 

Les auteurs et les éditeurs doivent désormais vivre avec un vide, non seulement dans les salles de réunion, mais également dans leurs cœurs. Ils expriment toute leur sympathie à l’épouse du Prof. Blanpain et à sa famille en ces moments difficiles. Le Professeur Blanpain restera encore longtemps dans nos mémoires.