André Breton à Marseille

Victor De Sepausy - 19.09.2014

Edition - André - Breton - Marseille


André Breton, né en 1896, est mobilisé en septembre 1939. Affecté en janvier 1940 à l'école prémilitaire aérienne de Poitiers comme médecin, le jour de l'armistice, le 17 juin, il est en « zone non-occupée » et trouve refuge chez Pierre Mabille, médecin et écrivain avec qui il s'est lié d'amitié.

 

L'auteur du Manifeste du surréalisme finit par arriver avec Jacqueline et leur fille Aube, à la villa Air-Bel, à Marseille, siège du Comité américain de secours aux intellectuels créé par Varian Fry.

 

Ce sont ces quelques mois passés par Breton dans cette villa aujourd'hui disparue que nous raconte Alain Paire, dans une vidéo diffusée sur mativi-provence. Attendant un visa pour partir les surréalistes qui se retrouvent là reconstituent un groupe. Même s'il est emprisonné sur un navire pendant quelques jours lors du passage à Marseille du maréchal Pétain, Breton arrive à s'embarquer pour New York en mars 1941.

 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.