Angleterre : les subventions s'étiolent pour les éditeurs

Clément Solym - 05.02.2008

Edition - Economie - Dedalus - traduction - Arcadia


L'Art Council England l'a confirmé, il va couper les vivres de Daedalus Books ainsi que de Centerprise. Profitant de l'occasion, le British Center for Literary Translation a également ajouté que les fonds alloués seraient désormais soumis à des conditions plus strictes. Arcadia Books en avait entendu parler récemment.

Pour Eric Lane, éditeur de Dédalus, c'est indicible. « Je suis juste consterné par leur stupidité et leur degré de malice [...]. Je ne peux pas être en colère, pas plus que je ne peux être choqué, cela fait quatre ans que je subis ça », avoue-t-il. Une incompréhension totale puisque sa maison qui oeuvre dans la traduction remplit les critères nécessaires et vient de perdre les quelque 38.000 € de subvention.

Pour ce qui est de Centerprise, « c'est rageant, mais nullement surprenant », déclare Emmanuel Amevor, le directeur. Menacée régulièrement depuis trois à quatre ans de se voir privée des fonds, sa maison n'est pas en cause selon lui. « Cela n'a rien à voir avec le travail que nous réalisons. »

Les subventions distribuées sont destinées à aider des maisons d'édition qui promeuvent la littérature étrangère en traduisant en langue anglaise des auteurs qui n'auraient pas franchi les frontières du pays sans cela...

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.