Anna Atkins, une auteure autopubliée à l'honneur sur Google

Antoine Oury - 16.03.2015

Edition - Société - Google doodle - Anna Atkins autopubliée - livres de botanique


Google a choisi de rendre hommage aujourd'hui à la botaniste et auteure Anna Atkins, à l'occasion du 216e anniversaire de sa naissance (1799-1871). La Britannique avait été la première à insérer des photographies dans un livre de botanique, avec son ouvrage autopublié Photographs of British Algae : Cyanotype Impressions, en 1843.

 

 

Les grandes innovations se font-elles en toute indépendance ? Dans le cas d'Anna Atkins, l'hypothèse est vérifiée. Certains spécialistes estiment qu'elle fut la première femme à éditer une photographie, et elle semble en tout cas être une pionnière en matière de livres scientifiques. Dès 1843, donc, elle insère des photographies dans un ouvrage spécialisé, alors que les planches dominent encore l'industrie de l'édition dans ce domaine.

 

Atkins avait un accès facilité à la photographie, puisque c'est Sir John Herschel, un de ses amis, qui a mis au point le procédé photographique connu sous le nom du cyanotype. Il permet d'obtenir un tirage photographique bleu de Prusse ou bleu cyan, rappelle Wikipédia.

 

La botaniste avait testé l'application de cette technique pour un manuel de botanique, sur seulement 17 exemplaires d'après les spécialistes, avec des textes rédigés à la main. Extrêmement rare, l'ouvrage est notamment conservé à la British Library ou au Metropolitan Museum of Art. Aux enchères, il s'est ainsi échangé pour 229.250 £, en 2004.