Anne Frank, pièce maîtresse d'une économie de la tristesse ?

Antoine Oury - 12.05.2014

Edition - Economie - Anne Frank - économie de la tristesse - journal


Anne Frank a connu un destin tragique, mais son journal a fait les beaux jours de l'édition : à l'approche des commémorations à la mémoire des déportés dans les camps de détention et d'extermination nazis, les exploitations en tout genre se multiplient. La Fondation Anne Frank et la Maison Anne Frank se livrent une bataille autour de la gestion de l'oeuvre.

 


Anne Frank

Statue d'Anne Frank, à Amsterdam (Okko Pyykkö, CC BY 2.0)

 

 

Le 70e anniversaire de la disparition de la jeune fille approche, et la Anne Frank Fonds, organisation basée en Suisse, estime que l'héritage laissé par l'auteure n'est plus suffisamment mis en valeur. « Nous devons nous adresser à la génération PlayStation, car il y a tellement d'importantes leçons sur la discrimination qui ont été laissées par Anne Frank », souligne Yves Kugelmann, directeur de Anne Frank Founds, qui détient les droits sur le Journal.

 

La fondation a donc fait appel au metteur en scène Robin de Levita pour tirer une pièce du Journal d'Anne Frank : celle-ci s'appuiera sur une « mise en scène 3D », d'après le dramaturge, destinée à faire revivre les mois de survie de la famille cachée des autorités nazies dans une ville d'Amsterdam occupée.

 

Toutefois, les aspects « impressionnants » de la mise en scène gênent aux entournures la Anne Frank Foundation, à la tête de la Maison Anne Frank d'Amsterdam. « L'événement est présenté comme une agréable soirée, avec des rafraîchissements, un dîner et des hôtesses. De notre point de vue, voilà qui n'est pas vraiment approprié pour la mémoire d'Anne Frank », remarque Frank Leopold, directeur de la Maison Anne Frank.

 

Toutefois, l'historien David Barnouw note que la Maison Anne Frank propose elle aussi des rafraîchissements et collations dans son enceinte, et que le commerce s'est associé à l'existence d'Anne Frank dès la publication de son journal...

 

Par le passé, les deux organisations s'étaient déjà chamaillées autour des archives de la famille Frank, l'Anne frank Fonds demandant l'envoi de documents en Suisse pour la constitution d'une autre Maison Anne Frank, située à Francfort. Bien entendu, la Maison Anne Frank - d'Amsterdam - avait rechigné. Pour le moment, les spectateurs semblent avoir décidé, et la première de la pièce affiche complet.

 

(via BBC)