Anne Rice VS Internet : défendre les auteurs agressés sur Amazon

Nicolas Gary - 21.02.2014

Edition - International - Anne Rice - intimidation - menaces en ligne


Voilà quelque temps que l'on n'avait pas entendu Anne Rice, la vampiriste repentie, pourfendre les noirceurs du net, et voler au secours des auteurs agressés. Si d'ordinaire, c'est sur le réseau social du livre Goodreads, que l'on retrouve des conversations virulentes, voire violentes, Rice tourne aujourd'hui ses critiques contre Amazon et ses usagers. Les attaques personnelles n'y manquent pas non plus, avec une courageuse présence des anonymes, généralement.

 

 

 

 

 

D'ailleurs, entre Amazon et Goodreads, aujourd'hui, c'est bonnet blanc-blanc bonnet, puisque le libraire a racheté le réseau social. Et Anne Rice, du haut de ses millions d'exemplaires vendus, est tout à la fois très exposée, mais également en bonne place pour riposter. « Les attaques contre les auteurs sont un réel problème sur Amazon.com, particulièrement dans les Forums de discussions d'Amazon », explique-t-elle sur Facebook. 

 

Et de mettre en garde, tout particulièrement les auteurs indépendants, contre cette pratique toxique, étouffante, et chronophage. « Si jamais vous êtes auteur, ne publiez jamais dans les Forums Amazon sous votre vrai nom, ni votre nom de plume. Ils vont traqueront. Et comme les clients d'Amazon, quand vous assistez à des échanges violents, sortant du cadre accepté de la discussion, signalez-le. » En somme, ami auteur : sois discret, et surtout balance, dénonce, cafte tout ce que tu peux. 

 

Rice précise bien que cela n'a rien à voir avec des commentaires sur les livres, et les critiques que l'on peut recevoir, positives ou négatives. « Je parle d'une petite sous-culture qui se spécialise dans les leçons que l'on donne, l'intimidation et les humiliations d'auteurs. Ce sont des brutes et des gangsters », écrit-elle.

 

 

Anne Rice, painted portrait _DDC6653

Adobe of Chaos, CC BY 2.0

 

 

Et de rappeler que ces gens malintentionnés ne cherchent qu'à se faire une place dans le monde des livres et de la lecture, tout en, finalement, se comportant comme des termites dans la belle structure que peut être Amazon. « Méfiance ! » 

 

Elle renvoie ensuite vers un site spécialisé dans les menaces et intimidations en ligne, avec lequel elle a travaillé pour dénoncer ces comportements, StopTheGRBullies.com. Elle met en évidence des captures d'écrans, où elle a tenté de défendre le droit des auteurs à écrire, et les réponses qu'elle a pu récolter. Pas très intelligentes, ni brillantes.

 

Et de toute manière, la culture du lynchage, Anne n'a jamais supporté cela...