Anne-Sophie Guénéguès : "Je veux apprendre avec les autres"

La rédaction - 30.09.2014

Edition - Société - Académie Balzac - sélection candidats - défi littéraire


Hier, au théâtre de Paris, se déroulait le recrutement des candidats qui intégreront l'Académie Balzac, pour 20 jours d'écriture et d'apprentissage. Après six mois de campagne sur internet, ils étaient près d'une trentaine à s'être retrouvés, hier, pour les sélections. ActuaLitté, partenaire avec Chapitre.com, de cet événement, présente aujourd'hui le profil de l'ensemble des candidats retenus. Toutes les vidéos seront à retrouver sur la chaîne YouTube de L'Académie Balzac. Voici Anne-Sophie Guénéguès.

 


 

 

Âge : 39 ans
Situation : Union libre
Localisation : BERNIERES SUR MER (14) , France Profession : Correctrice

 

Centres d'intérêts

Les mots d'autrui, l'écriture, la lecture, les mots croisés, les bons mots en général. Le jardinage, le bricolage, les travaux manuels en général. Le tarot, le poker, les jeux de société en général.

 

Loisirs

Théâtre en mode amateur et marche et vélo, en mode balade.

 

Dernières lectures

Quand souffle le vent du nord (Daniel Glattauer, Grasset) ; Elle marchait sur un fil (Philippe Delerm, Seuil) ; Les Tatas flingueurs (Gordon Zola, Le Léopard démasqué) ; Le Cœur cousu (Carole Martinez, Gallimard) Quelqu'un d'autre (Tony Bancquista) Je vais mieux (Davis Foenkinos)

 

Divers

Pensées intérieures et autres limites, éditions Persée, 2007 ; Jacque et autres choix de grands, éditions Persée, 2010 ; La Vengeance (ouvrage collectif), édilivre, 2010 ; La Raison des Cloches ou l'arborescence d'une conscience (avec Franck Leblond), OTK Productions, 2010 ; Nouvelles Lunes (ouvrage collectif), SaperliVpopette, 2012 ; La Philosophie ou les armes (avec Franck Leblond), OTK Productions, 2013 ; Nouvelles Vagues (ouvrage collectif), SaperliVpopette, 2014

 

Biographie

Née en 1974 à Nantes, je suis arrivée en Normandie à l'âge de deux ans pour toujours y rester. Mon père et quelques enseignants (Martine & Philippe Delerm ; Jude Stephan) m'ont donné le goût des mots, donc, après un bac A2 (désormais L), j'ai suivi des études de Langues et Civilisations Étrangères (anglais et finnois) et j'ai enseigné quelques années (formation continue des adultes) avant de passer un Master en Management Opérationnel, je travaillais alors chez AREVA NC (Cogema). J'ai ensuite décidé de suivre une formation de correcteur-relecteur pour créer en mai 2009 "Des Mots Passants...", ma propre activité en tant que correctrice, menée en parallèle de celle de maman que je suis depuis 1995.

 

Motivations

Dès que j'ai eu connaissance du projet, j'ai souhaité en faire partie. En effet, l'idée d'un tel défi à relever m'a emballée : faire cohabiter des talents différents, des personnalités d'horizons variés avec des idées et des styles d'écriture propres pour en faire sortir un objet commun ; je trouve cela très excitant. Comme tout "écrivant", j'ai l'habitude d'écrire seule dans mon coin – des nouvelles, essentiellement, mais j'ai la chance de faire partie d'un collectif d'auteurs qui publie des recueils de nouvelles pour les enfants, ce qui met en commun une somme d'individualités, c'est une expérience que j'apprécie énormément ; de par mon activité professionnelle, j'ai aussi l'opportunité de rédiger des essais et des romans en co-écriture, à quatre mains : là, il s'agit vraiment de faire fondre deux points de vue pour n'en faire qu'un. Je suis relectrice-correctrice depuis cinq ans, ce qui m'a permis de lire nombre d'ouvrages, de déceler tout un tas de pièges que j'espère pouvoir faire éviter lors d'une rédaction collective ; de plus, cela me donne une connaissance approfondie de notre belle langue, dont j'entends (faire) respecter les règles et les spécificités. En outre, envisager un isolement quasi-total pendant une période de quelques jours à quelques semaines (selon les éliminations) me fait très, très envie. C'est une expérience qui se justifie assez peu dans nos quotidiens, mais qui, là, prend tout son sens. Ce serait quand même assez "rigolo" d'être coupée du monde le jour de mes 40 ans, un anniversaire marquant fêté de manière... marquante (les écrits restent...) ! Ce projet a donc tout pour me séduire et j'espère que je pourrais séduire à mon tour votants, organisateurs et... lecteurs.