Annonce pour un service anti-piratage

Clément Solym - 02.09.2011

Edition - Société - piratage - ebook - telechargement


Annonce pour un business prometteur, l’automatisation de la recherche d’œuvres piratées et de l’envoi de courriels de mise en demeure.

Refréner le piratage

L’entreprise s’appelle Muso TNT. Il ne s’agit pas de protéger les œuvres avant leur mise en circulation, mais de jouer au chat et à la souris avec les posteurs d’œuvres protégés sur des sites de téléchargement gratuit.


L’annonce originale est postée sur ereads.com. Le journaliste commence par montrer l’amplitude des pratiques de téléchargement illégal : les 10 sites les plus fréquentés et utilisés pour ces pratiques cumulent 270 millions de visiteurs uniques par mois.
 

  


Bien sûr, ces visiteurs ne téléchargent pas que des ebooks ou des fichiers protégés, mais pour l’amour de la cause, on peut considérer que même une approximation grossière montre l’amplitude du phénomène.

 

Fonctionnement 
Le principe du logiciel est simple. On paye 25 dollars pour 250 mises en demeure. On entre un nom d’auteur. On laisse le robot travailler toute la nuit. Il va fouiller les recherches google qui aboutissent à des sites non payants où on peut télécharger des œuvres de l’auteur en question.


Le lendemain, on vérifie que la liste ne contient pas d’erreurs, et on envoie automatiquement après ce tri des mises en demeure par courriel aux hébergeurs. Bien sûr, si les hébergeurs n’obtempèrent pas, il vaut mieux que la mise en demeure ait été légalement justifiée par la réelle possession des droits d’auteur ou de copie.

 
Un business en envol ?
La démarche est en anglais, mais on ne saurait douter que ce business pourrait s’adapter sans souci aux lois et langues non-américaines. Le risque non-négligeable de faux positifs ne saurait être toutefois oublié.

Non plus que le risque de perdre de la publicité gratuite grâce au piratage, ou que le risque de se mettre ses clients à dos comme lorsque des vidéos sont supprimées sur youtube. 

(Via Ereads)