medias

Appel à candidatures pour une offre accessible en bibliothèques municipales

Antoine Oury - 06.11.2013

Edition - Société - accessibilité - format DAISY - Médiathèque Valentin Haüy


La Médiathèque Valentin Haüy et le Ministère de la Culture et de la Communication se sont entendus pour lancer un appel à candidatures relatif aux livres accessibles en bibliothèques. Les établissements intéressés doivent se manifester avant le 26 novembre prochain, pour obtenir un pack de matériel accessible subventionné à 50 %.

 


Institut national des jeunes aveugles - Paris

Institut national des jeunes aveugles - Paris (ActuaLitté, CC BY-SA 2.0)

 

 

Le pack est réalisé par les bons soins de la Médiathèque Valentin Haüy, et propose le matériel nécessaire à la mise en place d'une offre adaptée aux publics empêchés de lire : 

  • du matériel de lecture spécialisé (2 lecteurs DAISY) ;
  • des collections physiques (200 CD à choisir librement dans les collections de l'AVH) ;
  • l'accès illimité à plus de 6000 livres audio DAISY, en téléchargement sur la bibliothèque numérique Éole (http://eole.avh.asso.fr) ;
  • un accompagnement dans la mise en place du nouveau service par l'équipe de bibliothécaires experts de la Médiathèque Valentin Haüy.

Le format DAISY permettra aux personnes atteintes d'un handicap mental, physique ou d'une déficience visuelle de profiter d'une offre de lecture plus riche, et surtout, plus accessible : le lecteur DAISY permet en effet de ralentir la vitesse de lecture, de retrouver le point d'arrêt dans un titre, ou encore d'en faire varier la tonalité. Autant de fonctions simples, mais qui ne sont pas disponibles sur les lecteurs ebook encore dotés d'une fonction Text-to-Speech.

 

Pour le moment, 15 établissements (bibliothèques municipales et départementales de prêts) pourront bénéficier de cette offre, et les candidatures sont à faire parvenir à l'adresse mediathequepro@avh.asso.fr. Des établissements de prêt sont déjà partenaires de la médiathèque, et cette dernière espère que ce coup d'éclat attirera l'attention de tous sur la question cruciale de l'accès à l'écrit.

 

Le communiqué intervient après un rapport qui fait de la France un des pays les moins avancés en matière d'offre de lecture pour les personnes handicapées et empêchées de lire. Il pourrait être suivi d'une extension de l'exception handicap, pour l'instant limitée aux handicaps supérieurs à 80 % d'incapacité de lire, et conformément à ce que la signature du traité de Marrakech pourrait laisser attendre.

 

Toutefois, le Syndicat national de l'édition a rappelé à l'occasion des Assises du numérique sa forte opposition à l'extension de cette exception handicap, par crainte d'un affaiblissement de « la capacité de créer » suite à une réduction des fonds disponibles. D'après eux, « les offres commerciales en EPUB3 permettront désormais de garantir l'accessibilité des ouvrages ».

 

Une espérance un peu trop optimiste, sans surprise. D'après Luc Maumet, l'EPUB3 ne permettra sûrement pas de rendre accessible les textes à toutes les personnes empêchées de lire, tant les cas et les usages diffèrent. Un EPUB3 commercial, ainsi, ne sera pas suffisant pour transcrire un livre numérique en braille sur papier...