Apple : moins d'iPads, plus de profits

Clément Solym - 21.04.2011

Edition - Economie - ipad - resultats - financiers


La société californienne a engrangé plus de 5,99 milliards de dollars de bénéfices (4,03 milliards d'euros) pour les seuls 3 premiers mois de l'année, doublant presque les 3,07 milliards de dollars gagnés au premier trimestre 2010.

Le résultat net de la firme à la pomme a bondi de 83% à 24,7 milliards de dollars, dont 60% hors du territoire américain. La vente d'iPhone par le deuxième plus gros opérateur de téléphonie mobile américain, Verizon, depuis le début de l'année, aurait également aidé à gonflé les résultats de la société.


Ces résultats sont d'autant plus symboliques pour Apple que l'absence de son directeur exécutif et fondateur, Steve Jobs, pour raisons de santé, avait fait craindre un ralentissement des activités du concurrent de Microsoft.

Les analystes continueraient de sous estimer le potentiel de croissance d'Apple, pourtant l'une des entreprises à la plus forte croissance et parmi les capitaux d'investissement les plus rentables du marché.

La valeur des actions de la marque à la pomme a par ailleurs augmenté de 3% une heure après l'annonce de ses résultats à la Bourse de New York, à 342,1 dollars, après... une augmentation de 50% l'année dernière.

A ce rythme, la pomme va faire de la compote de ses concurrents.

(Via The Telegraph)