medias

Apple sommé de retirer Les Protocoles des sages de Sion d'iTunes

Clément Solym - 16.08.2012

Edition - International - antisémitisme - apple - itunes


La discorde a l'allure d'une belle pomme. Ce mardi, la conférence des rabbins européens d'obédience orthodoxe a fait savoir qu'elle voulait faire enlever les Protocoles des sages de Sion du catalogue d'Apple. Un accès au format numérique qualifié de « dangereux et inexcusable ».L'ire des rabbins concerne précisément une version disponible en application mobile d'un des plus célèbres faux de l'histoire de la théorie du complot.

 

Et précisément une version en arabe du document inventé par la police tsariste à l'orée du XXe siècle. Invoquant le faible coût de l'application, 99 cents, le président de la conférence, Pinchas Goldschmidt estime que le texte sert une « propagande haineuse ». Quand bien même le prix ne semble pas se différencier d'autres applications dont le contenu littéraire est tombé dans le domaine public.

 

 

Malgré la présence d'un avertissement au lecteur et son indexation dans une rubrique « conspiration  », le chef de la diplomatie israélienne Yuli Edelstein a estimé que la Pomme ne devrait pas autoriser le document. Et de rappeler la politique draconienne du fabricant en matière de censure sur les contenus pédophiles et pornographiques. Ajoutant qu'il devait en être de même pour ceux à caractères xénophobes, racistes ou antisémites.

 

Si la conférence des rabbins a estimé que le document devait être laissé en accès libre pour continuer à faire l'objet d'études académiques, le format numérique et son accessibilité tomberaient trop facilement entre de mauvaises mains. Liberté d'information contre anti-racisme, qui aura le dernier mot ? On peut croire à la bonne volonté d'Apple quand le texte est vendu autour de son caractère frauduleux.

 

La question rappelle la problématique rencontrée par le Land de Bavière qui dispose de tous les biens et droits relatifs à Hitler depuis la fin de la guerre. Si les responsables locaux ont interdit sa diffusion sur le sol allemand, Mein Kampf tombera dans le domaine public en 2016. Pour l'heure les seuls ouvrages à être légalement disponibles sont ceux parus avant 1945. Ou ceux disposant de l'aval du Land sur des éditions non-complètes ou augmentées de commentaires critiques. 

 

Si Apple semble être dans son bon droit, on se souvient qu'une tentative d'introduire la thèse d'Hitler dans son catalogue s'était soldée par un retrait rapide en 2009.

 

Via CNET