Apprentis plombiers, peintres ou menuisiers : au CFA, “Silence, on lit !”

Auteur invité - 29.01.2018

Edition - Société - CFA formation bâtiment - apprentis plombiers peintres - silence lit formation


Près de 250 apprentis plombiers, couvreurs, peintres, maçons, électriciens ou menuisiers âgés de 16 à 30 ans participent chaque semaine à l’opération Silence, on lit! au CFA bâtiment de Saint-Grégoire. 




 

12 h 12, la sonnerie retentit au centre de formation d’apprentis (CFA) du bâtiment de Saint-Grégoire, en périphérie de Rennes. Les élèves quittent leur atelier et s’installent pour lire, à côté des maquettes et des boîtes à outils. Un formateur emprunte un magazine de voyage dans la boîte de livres mise à disposition dans sa classe. Un agent de maintenance ouvre le journal local. La comptable sort un roman policier de son tiroir. Silence, on lit
 

Tous les mardis et jeudis à la même heure, le CFA impose 15 minutes de lecture à tous. « Nos élèves ne sont pas de grands lecteurs, reconnaît Cécile Pellerin, responsable du centre de ressources du CFA et initiatrice du projet. L’objectif est de leur offrir un espace de lecture. Chacun lit ce qu’il veut, pourvu que ce soit du papier. Souvent, nos élèves préfèrent les magazines ou les revues techniques aux romans. Peu importe, ce temps de lecture doit être un plaisir. Peut-être réussirai-je à amener certains à lire de la fiction. Il faut se laisser du temps. » 
 

L’opération Silence, on lit! a été expérimentée auprès des élèves de première année en juin et juillet. Bien perçue par la majorité, elle a été généralisée à tout le CFA en septembre. Elle vise à promouvoir la lecture en proposant aux établissements scolaires, collectivités, entreprises ou institutions un temps de lecture collectif, régulier, en silence, et d’une durée de 10 à 20 minutes. L’idée est née il y a 15 ans dans un lycée d’Ankara en Turquie, où elle connaît un véritable succès. En France, des établissements scolaires s’y sont mis récemment, dont l’école Sainte-Thérèse de Lorient, à la rentrée 2016. 

 

Guide et Carte des manifestations littéraires
de Bretagne, édition 2018


Arnaud Launay, directeur du CFA, est enthousiaste : « Le silence s’installe dans l’établissement. Chacun peut ainsi se recentrer, prendre du recul et créer ou recréer du lien avec le livre et la lecture. » Plongé dans un magazine scientifique, Valentin, apprenti couvreur-zingueur, apprécie cette pause : « Je lis très peu chez moi. Ici, au moins, je prends le temps d’ouvrir une revue. C’est apaisant après une matinée dans un atelier bruyant. Et si ça peut m’aider à progresser en orthographe et en grammaire, tant mieux. »

Pierre, lui, est venu avec un roman de Bernard Werber : « Ce temps de lecture permet de s’évader un peu. » Pour d’autres, lire reste une contrainte : « Chez moi, je ne lis pas du tout, raconte Alexandre. Ici, je feuillette ce que l’on me propose : un magazine, une BD... mais ce n’est pas vraiment un plaisir. » Les plus réticents se contentent de regarder les images des ouvrages proposés, ou de faire le silence, smartphone éteint. « Pour les élèves allophones ou qui peinent à lire, nous réfléchissons à la mise en place de lecture à haute voix », précise Arnaud Launay. 
 

12 h 27, la cloche sonne la fin de la pause lecture. Chacun reprend son activité dans la sérénité. Arnaud Launay et Cécile Pellerin souhaitent soumettre l’idée à d’autres CFA. Et, pourquoi pas, tenter de l’étendre aux entreprises de la région par l’intermédiaire de ses apprentis en alternance. 
 

Sophie Bordet-Petillon 

 

en partenariat avec Livre et lecture en Bretagne


 

Ndlr : Cécile Pellerin est également l'une des chroniqueuses de ActuaLitté : on pourra retrouver toutes ses lectures à cette adresse.


Commentaires

Je cherche la formation au sein de votre cfa
Bonjour madame de monsieur. Je l'honneur de vous écrivez car je cherche une centre formation de l'électricité,peinture et plomberie. Je déjà suivi des formation avec une association de vies de Paris, c'est eux que j'eus mon CAP
L'association SILENCE, ON LIT ! © a développé le concept SILENCE, ON LIT ! (SOL!) qui est sa propriété ; elle a pour tâche de faire la promotion et d'aider à mettre en place cette pratique qui demande une pédagogie et une préparation importantes.

N'hésitez pas à faire appel à l'association qui vous aidera gratuitement à mettre en place SOL! dans votre établissement.

Adopter SOL! implique le respect de toutes ses règles, la signature de la Charte SOL!, l'adhésion à l'association (50€/an), et l'envoi à l'association des informations sur l'instauration de SOL dans l'établissement.

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.