Après la fête : le premier roman de Lola Nicolle à paraître le 22 août

Heulard Mégane - 29.05.2019

Edition - Les maisons - Lola Nicolle - Après fête - rentrée littéraire


AVANT-PARUTION – Lola Nicolle, jeune éditrice, signe son premier roman avec Après la fête à paraître le 22 août prochain aux Éditions Les escales. 



Née en 1992, Lola Nicolle est éditrice. Elle est l’auteure d’un recueil de poésie Nous oiseaux de passage publié chez Blancs Volants en 2017, et a participé à l’ouvrage collectif Les Passagers du RER publié aux éditions Les Arènes en 2019.
 

« Ils se sont connus à l’université et aiment se retrouver. Le temps est aux discussions intenses et à la fête. Jusqu’au jour où, insidieusement, ils arrivent à ce moment de transition, de bascule entre les études et le monde du travail. De rupture aussi. Après la fête saisit cet instant, celui de la fin de l’insouciance, quand les amis s’éloignent et que les premiers amours se tarissent. Même celle de Raphaëlle et Antoine. 
Tous deux habitent le quartier de Château-Rouge, à Paris. Elle est issue de la petite bourgeoisie, lui vient de la cité. Elle trouve rapidement du travail quand le chemin se fit plus épineux pour lui... 
Et la réalité se rappelle soudain à eux. Comment faire alors pour que la vie, toujours, reste une fête ? 
D’une écriture poétique, Lola Nicolle prend le pouls d’une époque, d’un âge aussi et livre un texte fort, générationnel. La grâce de l’amitié n’est jamais loin, celle des livres non plus.
 »



L’auteure nous dévoile l’histoire de Raphaëlle et Antoine, dans le Paris d’aujourd’hui. Ils s’aiment, se séparent, se retrouvent... pour mieux se séparer et s’engouffrer dans l’âge adulte. En quête de sens, ils ont du mal à trouver leurs repères. Un premier roman empreint de poésie et lyrisme. 

Voici un extrait de Après la fête : 
 

« De nos corps, nous avions établi une cartographie. Après l’aventure, tu construisais distraitement des constellations en reliant mes grains de beauté. Alors, on s’allongeait sous le ciel. On contemplait notre bonne étoile. Elle veillait et ainsi protégé tu murmurais : Tu me fais penser à un peu de chance. »

« Tout était devenu lumineux, fluide. Les nuits semblaient claires et débordaient de sons merveilleusement électroniques. Nous allions au club. Nous écoutions de vieilles chansons, celles de Niagara, celles de Rita Mitsouko lorsque tu entendais Marcia Baila tu te précipitais vers moi : C’est une chanson tellement triste, personne n’écoute jamais les paroles, mais ça parle d’une fille qui a un cancer. Tu le savais ?
Et tu me prenais la main pour que nous dansions ensemble, comme pour conjurer le sort et éloigner le malheur de la maladie qui rôdait trop souvent autour de ta maison. La scène se répétait à chaque soirée. À mesure que le taux d’alcoolémie augmentait, la playlist se révélait de plus en plus nostalgique. Marcia Baila arrivait toujours au moment de la rupture, où, titubant, tu pouvais abandonner ces minuscules émotions dans le puit d’une nuit qui paraissait ne pas trouver sa fin. » 




[à paraître le 22/08] Lola Nicolle — Après la fête — Les Escales — 9782365694452 — 17,90€


Dossier - Rentrée littéraire 2019 : une cuvée de 524 romans à découvrir


Commentaires
Voilà qui ne marquera pas les annales de la littérature...
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.