Après le Lapin, voici Le petit éléphant qui veut s’endormir, succès d’autopublication

Joséphine Leroy - 07.07.2016

Edition - International - PHR édition jeunesse - Penguin Random House auteurs - PRH best seller


Penguin Random House a conclu un accord pour obtenir les droits de la suite du best-seller Le Lapin qui veut s'endormir (The Rabbit Who Wants to Fall Asleep), à l’origine autopublié par le suédois Carl-Johan Forssén Ehrlin. C’est en tout cas lui qui écrira le prochain livre à paraître, The Litte Elephant Who Wants to fall Asleep (Le petit éléphant qui veut s’endormir). La différence, c’est que c’est PRH qui en sera l’éditeur attitré.

 

 

 

L’auteur et psychologue suédois Carl-Johan Forssén Ehrlin a rencontré un succès phénoménal avec ce livre grâce auquel, selon lui, les enfants parviennent enfin à trouver le sommeil. En France, la maison Gautier-Languereau et Marabout qui avait décidé de publier l'ouvrage en aura écoulé près de 16.000 exemplaires (chiffres Edistat). La recette du succès ? Elle est discutable, mais manifeste.

 

L'auteur et psychologue prétend détenir la solution pour endormir les bambins. Et le discours du psychologue suédois en a convaincu plus d’un puisque le livre était arrivé en tête des ventes sur Amazon l’année dernière. Selon lui, le récit « lance des signaux à l’inconscience qui peut, en retour, suggérer à l’enfant de dormir ». 

 

Cependant, au bout du compte, les avis étaient très partagés et les acheteurs pas tous convaincus des pouvoirs de ce fameux livre. Alors, si vous voulez tester l’aventure, libre à vous. L’ouvrage comporte en effet toute une préface pour expliquer comment lire l’histoire de ce lapin qui cherche le sommeil afin d’arriver au même résultat chez les jeunes auditeurs. Finalement, pour que cela fonctionne, on peut prendre n'importe quel conte pour enfants et adapter sa voix afin de bercer les enfants...C'est sans doute plus simple, et moins cher...

 

Mais qu'à cela ne tienne, ça se vend, et bien

 

Dans un communiqué, PRH loue l’auteur et son livre, bien sûr, et se félicite en creux de cette acquisition : « Le premier livre de Ehrlin a aidé tellement de parents aux États-Unis et dans le monde à faciliter le rituel du coucher », commence par dire Barbara Marcus, directrice et éditrice de la branche livre jeunesse de PRH. « Avec Le petit éléphant qui veut s’endormir, nous sommes impatients d’offrir à ces familles, et à ceux qui ne connaîtraient pas les livres, une autre série de personnages attachants avec qui terminer la journée. » 

 

 

 

Le livre aurait été traduit en 43 langues et aurait été vendu à 1,6 million d’exemplaires. Aux États-Unis, il se serait écoulé à plus de 92.000 exemplaires, selon Nielsen Bookscan.

 

Pour cette suite, 150.000 exemplaires devrait être mis à disposition des lecteurs américains d'ici octobre.  Le livre garde « le même objectif » tout en « adoptant de nouvelles méthodes » pour que les enfants réussissent à être dans les bras de Morphée. 

 

En France, Le Lapin qui veut s'endormir a été traduit par Linda Thilén et Suzanne Lagroix Kronlund pour les éditions Gautier-Languereau. 

 

(via Publishers Weekly