Après son autobiographie, Morrissey débute une carrière de romancier

Antoine Oury - 07.01.2014

Edition - International - Morrissey - roman - The Smiths


Après avoir marqué la musique britannique avec une discographie partagée entre les Smiths et sa carrière solo, Moz, véritable dieu vivant outre-Manche, planche sur un roman. La publication de son autobiographie dans la collection Classic de l'éditeur Penguin avait été un petit scandale dans le milieu de l'édition, et Morrissey envisage, suite à de très bonnes ventes, de donner suite à cette première expérience.

 


Morrissey

Morrissey, en juillet 2011, au Hop Farm Music Festival (Phil King, CC BY 2.0)

 

 

La publication de son Autobiography avait été précédée de quelques remous, et des désaccords avec l'éditeur Penguin et le chanteur avait quelque peu retardé la publication, finalement assurée. L'éditeur a fait le choix, ou accepté, de publier l'ouvrage dans la collection Classic, soulevant des protestations, celle-ci étant réservée aux classiques, logiquement.

 

Quoi qu'il en soit, les ventes ont été à la hauteur du personnage, avec 20.000 exemplaires écoulés le jour de la sortie, ainsi que de fameux ramdams au cours de séances de dédicaces particulièrement suivies par les fans. C'est d'ailleurs à ces derniers que Moz a donné la primeur de l'information, au cours d'une session interview sur le site de fans True To You. 

 

« En 2013, j'ai publié mon Autobiography, et l'opération s'est avérée plus rentable que la sortie de tous mes albums, donc, oui, je suis à peu près à la moitié de la rédaction d'un roman. J'ai de bons espoirs », a-t-il écrit, sans masquer ses motivations, et avec la franchise qui le caractérise. De son côté, la maison d'édition Penguin a déclaré n'être au courant d'aucun contrat autour de l'ouvrage en cours, mais nul ne doute qu'elle se montrera intéressée.

 

L'ouvrage s'est en effet écoulé à quelque 170.000 exemplaires. De quoi consoler le chanteur, qui a affirmé qu'il ne subsistait « plus aucune passion dans la pop ou le rock ».

 

 

 

(via The Bookseller)