Après Vivendi, LVMH investit dans Lagardère à hauteur de 25 %

Clément Solym - 25.05.2020

Edition - Economie - Arnaud Lagardère - LVMH Bernard Arnault - Vivendi Vincent Bolloré


Après l’arrivée de Vincent Bolloré, par l’intermédiaire de Vivendi, c’est au tour de Bernard Arnault, groupe LVMH, d’entrer au capital de Lagardère. Avec l’acquisition de 25 % de la holding, le milliardaire devient premier actionnaire du groupe. Et, bien entendu, la bourse s’emballe…

Les Journées Particulières LVMH
 

Le groupe Arnault prendra donc un quart de Lagardère, une mesure de soutien, assure-t-on dans un communiqué. « Ce rapprochement va permettre de renforcer la structure et les capacités financières de LCM. » 

Une augmentation de capital s’en suivra, pour près de 100 millions €, estime une source. On revendique également les liens « d’amitié personnelle entre Bernard Arnault et Jean-Luc Lagardère », pour expliquer cet investissement.

Désormais, la possibilité d’un partage de l’empire Lagardère fait de moins en moins de doutes : d’un côté, Vivendi intéressé par le volet édition, de l’autre LVMH par l’aspect retail. 

Étonnant, il s’agit là des deux volets que le fonds d’investissement Amber Capital souhaitait développer. Et pour lequel il demandait un changement de gouvernance.

Et donc, le départ d’Arnaud Lagardère.

D'ailleurs, comme le soulignent certains, qu’adviendra-t-il des éditions Gallimard, dont Bernard Arnault fut le dernier preneur de parts – LVMH avait pris 9,5 % en octobre 2013, du capital de Madrigall ?


crédit photo Julien Chatelain, CC BY SA 2.0


Commentaires
Je suis très inquiet de l'avenir de ces grands groupes... Vont-ils survivre ? Les auteurs ne s'en relèveraient pas...

Imaginez un Gallimard au RSA, obligé de finir les fins de mois en tant que caissier à Casino... Le monde de l'édition en tremblerait sur ses fondations.
Votre commentaire sur l'entrée au capital de LCM, c'est à dire la société commanditée qui gère le groupe Lagardère, ne prèjuge en rien un démantèlement du groupe mais un soutien personnel pour qu'Arnaud Lagardère continue à piloter le groupe de la part de groupe Arnault. Cela devrait permettre à Arnaud Lagardère de faire plus facilement face à ses échéances d'emprunt personnel, lié à sa détention d'actions du groupe Lagardère, commanditaire.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.