Archives de France : quatre mois plus tard, toujours pas de direction ?

Clément Solym - 18.06.2018

Edition - Société - archives france direction - archives France ministère - direction successeur Archives


Depuis le 12 février, et le départ d’Hervé Lemoine, qui avait en charge la direction du service interministériel des Archives de France, rien. Rien, de rien. Le conseil d’administration de l’Association des archivistes français, réuni ce vendredi 15 juin. Et se demande ce qui se passe.

 


« La profession attend toujours la nomination d’un successeur », lance l’AAF, qui souligne « à quand un pilote dans l’avion » ? Dans un message adressé aux rédactions, l’association s’inquiète tout particulièrement de ce qui se trame...


IMG_20121004_103630
orlinska, CC BY 2.0

 

Depuis maintenant plus de quatre mois, le service interministériel des Archives de France navigue, certes sans sombrer, mais à vue, sans responsable ; et l’horizon ne semble pas s’éclaircir pour ce service de la Direction générale des Patrimoines, elle-même bientôt en mal de directeur.
 

Alors même que les Archives sont au cœur de l’actualité, entre débats et polémiques ; alors même que la ministre elle-même a souhaité une consultation riche d’enjeux pour notre profession ; alors même que les archives sont plus que jamais au centre des enjeux démocratiques et citoyens (RGPD, etc.)…, les Archives de France sont sans tête.
 

L’Association des archivistes français reconnaît pleinement la valeur et les compétences des collègues actuellement en poste dans ce service, qui mènent tant bien que mal la barque des Archives en France ; mais, en cette période de refondations tous azimuts, de tensions budgétaires sur fond de CAP 2022, la parole des Archives de France nécessite d’être portée fermement pour être clairement entendue.
 

Les archives ont beau être essentielles, force est de constater qu’actuellement il n’y a pas de politique clairement définie pour les Archives de France, faute de responsable pour l’incarner, l’impulser, la porter et la défendre !

Eu égard aux enjeux, qui placent les archives à un niveau clairement interministériel, il semble plus que jamais essentiel que ce responsable ait rang de directeur, et soit nommé en Conseil des ministres.
 

L’Association des archivistes français, convaincue de la nécessité absolue que cette mission soit incarnée, renouvelle donc son appel pour que les Archives de France soient confiées à un directeur ou à une directrice, et qu’un ou une titulaire soit nommée dans les plus brefs délais. Les enjeux sont devant nous !
 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.