Ariane Fornia assignée en diffamation par Pierre Joxe

Laure Besnier - 17.01.2018

Edition - Société - Pierre Joxe - Ariane Fornia - Assignation Diffamation


À la suite des révélations de l'affaire Harvey Weinstein et du déchaînement des hashtags #balancetonporc et #metoo sur les réseaux sociaux, l'auteure Ariane Fornia, profitant du contexte de libération de la parole, accusait Pierre Joxe, ancien ministre socialiste de l'intérieur, d'agression sexuelle. Ce dernier a cependant nié toutes les accusations. Selon le Monde, il aurait même décidé de la poursuivre en diffamation. 

 

Pierre Joxe (Fondapol, CC BY-SA 2.0)



Sur son blog Itinera magica, Ariane Fornia expliquait, mercredi 18 octobre, « comment [elle a] été agressé par un ancien ministre », alors qu'elle avait 20 ans. Elle devait assister à une représentation à l'Opéra Bastille, à Paris, avec son père, mais ce dernier avait été retenu au ministère. Elle racontait ensuite que Pierre Joxe – d'abord sans le nommer, l’identité de l’auteur de l’agression avait ensuite été découverte par une journaliste de L'Express – avait mis sa main sur sa cuisse, en remontant vers l'entrejambe, à plusieurs reprises. Pierre Joxe avait nié en bloc. Ariane Fornia n’avait pas pu porter plainte à cause du délai de prescription. 

 

Maître Jean-Yves Dupeux, l'avocat de ce dernier explique que l'assignation en justice pour diffamation aurait été envoyée au domicile d'Ariane Fornia, de son vrai nom Alexandra Besson, fille de Sylvie Brunel et d'Éric Besson, ministre sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Selon Le Monde, cette dernière était en voyage, mercredi 10 janvier, quand l'huissier de justice s'est présenté. Il a laissé un avis de passage et un courrier.  

 

« Pierre Joxe a hésité. C’était tellement gros. Il attendait des excuses, un démenti. » raconte Me Jean-Yves Dupeux. L'ancien ministre a peut-être hésité, mais raisonnablement : le délai de prescription pour porter plainte - pour diffamation - est de trois mois. 

 

Son avocat ajoute : « Alexandra Besson a donné un tel retentissement à son propos que cela paraissait difficile de ne rien faire. » Il dénonce le « grave préjudice moral », qui a porté atteinte « à [l’]honneur et à [la] considération » de Pierre Joxe qui est aujourd'hui avocat au barreau de Paris, défendant les mineurs délinquants. 

 

L'affaire sera portée devant la 17e Chambre
 

De fait, à travers cette procédure judiciaire civile, Pierre Joxe réclame un euro à titre de dommages et intérêts, la publication d’un communiqué judiciaire sur le blog d'Ariane Fornia et la suppression de l’intégralité de ses accusations en ligne. L'avocat, Me Jean-Marc Fedida, d'Ariane Fornia a aussi réagi :  « Alexandra Besson défendra son honneur, bec et ongles, parce que le crédit de sa parole est important, au-delà de son cas. »

 

Ce à quoi l'avocat de Pierre Joxe répond : « L’officier de sécurité n’a rien vu. Le père n’était pas là. (…) Si on fait l’analyse des propos de cette dame, il y a des contradictions, plaide-t-il déjà. Elle parle d’entracte, alors qu’il n’y en a pas. Et puis, le rang VIP, à l’Opéra Bastille, est l’un des rangs les plus exposés. Il ne fait pas noir. »

 

Me Jean-Yves Dupeux parle aussi d’un autre fait : une lettre ouverte de plusieurs anciennes collaboratrices de Pierre Joxe criant à l’erreur sur la personne et publiée à l'époque par France Bleu

 

C'est la 17e chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Paris, celle du droit de la presse, qui jugera de l'accusation en diffamation. Afin de se défendre, Ariane Fornia va devoir prouver ce qu'elle a avancé dans son blog ou prouver qu'elle l’a fait en prenant des précautions. L'objet de l'enquête sera de déterminer si elle est de bonne foi. 

 

Pour cela, Jean-Marc Fedida entend faire témoigner l'ancien officier de sécurité du père d'Ariane Fornia, qui donne le nom de Pierre Joxe à l'auteure, quand cette dernière l'avait interroger à la fin de l'opéra. Il veut aussi interroger le service du protocole de l’Opéra de Paris, auprès duquel l’officier de sécurité se serait renseigné. Enfin, il pourrait faire appel aux parents ou aux proches auprès desquels Ariane Fornia se serait confiée. 

Via Le Monde


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.