Arrestation de l'écrivain Wang Dejia en Chine

Clément Solym - 19.12.2007

Edition - Justice - Chine - Dejia - arrestation


Placé en détention depuis le 13 décembre dernier, Wang Dejia, alias Jing Chu de son pseudonyme, est connu sur Internet pour ses articles acerbes à l'égard de l'organisation des jeux Olympiques de 2008.

Écroué à Guilin, dans la province du Guangxi sous le prétexte de « subversion du pouvoir de l’État », cette arrestation fait suite à la perquisition réalisée par la police de Quanzhou Chengbei et de la Sécurité publique de Guilin au domicile de l'auteur.

« Cette nouvelle arrestation d’un écrivain qui a émis des critiques sur la manière dont sont organisés les Jeux olympiques de Pékin, est très préoccupante à huit mois du début de l’événement. Elle fait craindre un renforcement de la répression à l’encontre des Chinois qui osent émettre des doutes sur les JO notamment sur Internet et auprès des journalistes étrangers. Nous demandons la libération de Wang Dejia », s'indigne Reporter sans Frontières.

Les livres, articles et ordinateur de l'auteur ont été saisis. La famille témoignait cependant qu'au moment de l'interpellation, c'était l'accusation de « diffamation » qui avait été lancée. Il fut ensuite conduit au poste de police de Quanzhou Chengbei en début de soirée. Ce n'est que plus tard dans la nuit que l'accusation définitive fut fixée, « subversion du pouvoir de l’État ».

Plusieurs articles justifieraient pour les autorités chinoises cette mise en détention : Possession illégale de secrets d’Etat : une invention du Parti communiste pour persécuter les prisonniers de conscience ou encore Les Jeux Olympiques menottés n’apporteront que du malheur à la population. Le journaliste Li Yuanlong condamné à deux ans pour quatre articles. Combien vais-je prendre ?

De plus, une rencontre organisée en octobre dernier entre Wang Dejia et des représentants de l'ambassade des États-Unis aurait également pesé dans la balance.

La balance d'une Justice déjà largement faussée en Chine.

Pour approfondir

Editeur : Fayard
Genre : pamphlets...
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782213666440

Raison de plus !

Najat Vallaud Belkacem est entrée en politique, au lendemain du 21 avril 2002. Séisme politique s¿il en est qui a vu surgir au second tour de l¿élection présidentielle le visage de Jean-Marie Le Pen. Elle s¿est sentie pour une part " responsable ", comme nombre de jeunes de sa génération, de cette " débâcle démocratique ".

J'achète ce livre grand format à 15 €