Asli Erdogan ne peut quitter la Turquie

Victor De Sepausy - 16.03.2017

Edition - International - Asli - Erdogan - Turquie


La romancière turque Asli Erdogan continue d’être dans une situation difficile. Depuis le coup d’État militaire manqué de juillet 2016, Asli Erdogan a passé quatre mois en prison. Mais, même si elle a obtenu la fin de sa détention provisoire depuis décembre, ses demandes d’autorisation de quitter le territoire ont toutes été refusées, rapporte l'AFP.

 

 

Pour justifier sa volonté de voyager hors de la Turquie, Asli Erdogan avait mis en avant le fait qu’elle devait se rendre à la remise de différents prix. Cependant, le tribunal n’a pas souhaité donner une suite positive à ses demandes car la romancière reste toujours poursuivie pour « propagande terroriste », ce qui pose question quant à la liberté d’expression dans la situation actuelle de la Turquie.

 

Âgée de 49 ans, Asli Erdogan risque potentiellement toujours d’être condamnée à la prison à vie. On lui reproche notamment sa collaboration avec le journal prokurde Ozgür Gündem qui a été fermé en octobre dernier.

 

Soutenue dans le monde entier par de nombreuses actions militantes, Asli Erdogan devait se rendre à des remises de prix à Vienne, à Bâle ainsi qu’aux Pays-Bas. Mais le virage sécuritaire pris par le président Recep Tayyip Erdogan ne laisse pas entrevoir, pour tous ceux qui sont suspects aux yeux du régime, un relâchement des sanctions qui pèsent sur eux.