Assises de l'édition francophone et suisse au salon du livre de Genève

Cécile Mazin - 24.04.2017

Edition - Société - édition francophone suisse - assises édition Genève - salon livre presse Genève


Ces mercredi 26 et jeudi 27 avril, le salon du livre et de la presse de Genève ouvre ses portes aux professionnels, dans le cadre des Assises de l’édition francophone et suisse. Un rendez-vous qui se déclinera autour de plusieurs tables rondes, ateliers et entretiens. Deux axes majeurs guideront les échanges : la relève dans les métiers du livre et l’exportation dans l’espace francophone.

 

Assises de l'édition francophone et suisse au salon du livre de Genève

 

 

« La relève parce que l’édition, métier en constante mutation, se retrouve régulièrement à justifier son attractivité et qu’il est temps que le public, mais également le tissu économique et les milieux politiques, reconnaisse que le monde de l’édition ne se résume pas à un métier appelé “éditeur”, mais est porté par des dizaines de métiers, du directeur de collection au community manager d’un label. De quoi, c’est un espoir, mais également une constatation, inciter une relève à s’emparer d’un domaine professionnel plus en phase que jamais avec l’époque », indique Isabelle Falconnier, présidente du salon. 

 

Et de poursuivre : « L’exportation parce que la diffusion du livre dans nos pays qui en ont commun la langue française, et donc un lectorat potentiel fantastique, reste une gageure, et sans doute l’enjeu majeur de la scène de l’édition francophone d’aujourd’hui et demain. Celle qui justement, sera assurée par cette relève que nous voulons la plus dynamique et créative possible. »

 

Pour Adeline Beaux, directrice, il faut repenser les frontières : « Ouvrir les portes versus enfoncer des portes ouvertes. Le Salon du livre de Genève est un salon francophone. Anecdote que les Suisses connaissent bien : pour la plupart des grandes marques internationales, la Suisse fait partie du même réseau de détaillants que l’Allemagne. Ce qui n’est déjà pas si pratique pour les Suisses allemands devient dès lors une gageure pour les Romands, francophones, eux. »

 

 

Ouvrir des portes ? « Vue de la France non plus, Genève n’est pas pratique : ce n’est pas en France, ni même en Europe. Cela signifie que les circuits de vente, de promotion, de distribution sont différents de ceux de la France. On pourrait gloser à l’in ni sur ces différences qui nous séparent, mais ça, c’est enfoncer des portes ouvertes. 
 

Mais nous voyons les choses sous un autre angle : pour les éditeurs de la francophonie, aux portes de Genève, il y a Paris. À Genève même, l’ONU rassemble le monde entier. Pro tant de notre situation singulière, mais riche de carrefours, pour cette nouvelle édition des Assises, nous avons choisi d’une part la question de l’export dans le monde francophone et d’autre part celle de la relève dans les métiers du livre en Suisse. »

 

Le programme des Asssises est à retrouver ci-dessous. ActuaLitté est partenaire de cette édition des Assises de Genève.