Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Astuces destinées aux auteurs auto-édités

Julien Helmlinger - 08.04.2013

Edition - International - Astuces - Auto-édition - Droits d'auteurs


Tandis que le phénomène de l'auto-édition compte désormais parmi les pratiques majeures de l'industrie, l'alternative aux éditeurs traditionnels continue de susciter les débats dans le monde du livre. Cependant, les discussions passent souvent sous silence une question cruciale pour les écrivains auto-édités : celle de savoir comment optimiser leurs droits d'auteurs et autres accords de licence.

 

 

 

 

Hannah Sheppard, directrice créative au sein de IPR License, la plate-forme mondiale permettant aux auteurs, éditeurs et agents de répertorier leurs droits littéraires, leur a livré ses conseils via Publishing Perspectives. Car si elle estime que la plupart des gens comprennent le processus menant le manuscrit à l'état de publication, la professionnelle constate que peu d'apprentis auteurs sauraient combien est importante la question des droits de licence, pour rentabiliser un ouvrage.

 

Ainsi, selon l'experte, le contenu d'un livre ne serait pas le seul facteur de son succès, la forme compterait également pour beaucoup. Elle préconise en conséquence un certain professionnalisme dans l'auto-édition. Il s'agit de livrer le meilleur produit possible, ce qui passe notamment par la création d'une couverture accrocheuse et adaptée aux appareils de lecture à écran couleur comme noir et blanc.

 

Par ailleurs, Hannah Sheppard conseille aux auteurs d'avoir une forte présence sur le Web, le meilleur endroit où se faire découvrir du public. Une présence qui passe par un profil publié sur les sites dédiés aux livre et autres réseaux sociaux, un bon référencement des livres sur les plateformes commerciales. Le livre gagne à être bien classé et facile à trouver, mais aussi à être bien résumé et présenté, voire relié à des lectures similaires.

 

Selon elle, il s'agirait également de bien concentrer ses efforts, et notamment à ses débuts, afin de bien connaître son lectorat et l'aborder comme il se doit afin de se constituer une véritable base de fans fidèles, qui pourront ensuite recommander des livres à leurs entourages.

 

En terme de droits d'auteur, à proprement dit, il est important pour un auteur souhaitant s'auto-éditer de bien se renseigner pour comprendre l'industrie et les diverses possibilités qui lui sont offertes. Il serait donc important de suivre les publications dédiées aux droits d'auteur que ce soit dans la presse spécialisée, ou sur Internet.

 

Et enfin, comme le domaine des droits reste complexe et comporte ses pièges, la professionnelle conseille aux auteurs d'avoir le courage de demander conseil. Elle rappelle notamment l'existence des associations comme la Society of Authors et l'Alliance of Independent Authors, capables de conseiller et de pointer les points à surveiller dans un contrat...