Attentat à la bombe : l'éditeur témoigne pour son livre

Clément Solym - 30.04.2009

Edition - Justice - attentat - bombe - éditeur


Le 28 septembre 2008, un attentat à la bombe était perpétré contre l'éditeur de The Jewel of Medina, Gibson Square. Trois hommes étaient en suivant arrêtés alors que l'éditeur Martin Rynja était scandalisé par cet acte criminel, visant à censurer la publication de l'ouvrage.

Le procès des trois accusés a actuellement lieu à Londres, et après que les hommes ont plaidé coupables aux chefs portés contre eux, l'éditeur est intervenu pour apporter son témoignage.

Encore une fois, il affirme que le livre ne présente aucun élément choquant ni dévalorisant pour les musulmans et qu'il est au contraire très bien renseigné, comblant nos lacunes « dans la compréhension de cette période ».

L'un des deux accusés est actuellement chômeur, mais tous deux auraient visité par deux fois, les 9 et 14 septembre la propriété où se trouve la maison d'édition. L'éditeur a ainsi formellement reconnu M. Waters et Mirza, qui aujourd'hui vend des téléphones portables.

La police a trouvé les mobiles des deux personnes dans le taxi du troisième larron qui les attendaient, ainsi que de photographie de l'immeuble. Le procès continue...