Au coeur de la Bourgogne, une librairie avec vinyles et produits italiens

Nicolas Gary - 26.07.2018

Edition - Librairies - librairie Bourgogne ouverture - Librairie Maipiu Tonnerre - Italie librairie culture


Camilla Patruno-Marmonnier a connu plusieurs vies dans l’édition, avant de se lancer dans l’un de ces projets fous, et passionnants. Au cœur de la Bourgogne, dans le village de Tonnerre, elle a décidé d’ouvrir une librairie, baptisé Maipiu – Jamais plus, en italien. Bien plus qu’une librairie, d’ailleurs, un lieu culturel et gourmand.

 


Dessin Lucie Durbiano
 

 

Arrivée en France en 2003, Camilla Marmonnier commença sa carrière chez Delcourt, après avoir réalisé en Italie une thèse de doctorat sur la sémiotique et la bande dessinée. Deux ans plus tard, elle ouvre sa propre agence littéraire, travaillant exclusivement sur la bande dessinée, tout en menant une activité de lectrice. 

 

Arrivée depuis huit ans en Bourgogne, elle mènera une activité de libraire durant trois ans, mais avec le temps, l’envie de créer son propre établissement se dessine, « et de travailler surtout dans le territoire : c’était ma manière de prendre racine ». Un moyen, pour cette Italienne originaire des Pouilles, de se sentir plus en lien avec son pays d’adoption. 

 

« À force de voyage, dans des pays anglophones, j’ai pu voir comment la librairie évoluait. Que ce soit à Brooklyn ou à Dublin, et plus encore, dans la librairie Gogol & Company de Milan, j’aime cette idée que les lieux se changent en cocons culturels », indique-t-elle à ActuaLitté.

 

S'approprier le territoire, avec une librairie hors norme


La ville de Tonnerre disposait déjà d’une librairie, dont la vente est en cours – une SCIC s’est montée pour reprendre Plume et image, que Rémi Colliot avait rachetée en 2015. « C’est bien que la ville puisse disposer de deux établissements : cela passe un message fort pour la culture, au niveau local. Amazon et ses dangers sont une chose, mais on ne peut pas se laisser désespérer par son pouvoir. »

 

Peu soutenue par les banques – ce qui frise l’euphémisme – Camilla Marmonnier décide d’amorcer un crowdfunding pour la création de sa librairie. À travers KissKissBankBank, elle présente l’idée d’un lieu qui prend le livre pour appui, mais en le qualifiant plutôt comme « lieu de vie(s) culturelle(s) ».

 

Car on y trouvera bien plus que des livres – neufs ou d’occasion d’ailleurs. « Je suis Italienne, cela veut dire que la nourriture a une place importante dans ma vie. Mais également que c’est ma langue maternelle, et que je l’aime pour ça. »

 

On retrouvera ainsi dans Maipiu un espace de restauration : thé, bien sûr, mais aussi l’inévitable caffè ou encore des chocolats chauds. Pour les périodes de chaleur, et nous sommes en plein dedans, smoothies, milk shakes. « J’ai passé une formation spécifique pour le volet restauration – c’est aussi ce qui a orienté le choix du local. J’avais besoin d’un espace cuisine. »

 

Bien entendu, des produits italiens, importés des Pouilles – cette région du sud, au niveau du talon de la botte de l’Italie. Dégustations et vente à emporter, et pour prolonger le plaisir, des cours d’italien, pour ceux qui souhaiteraient, chaque jeudi soir, s’initier. 




 

Enfin, des disques vinyles seront également commercialisés, tant neufs que d’occasions, avec une possibilité d’écoute sur place, « parce qu’il n’y a rien de plus cool que le son d’un vinyle » jure-t-elle.

 

La page du crowdfunding est accessible à cette adresse, et comme on le voit, le soutien des auteurs de bande dessinée ne manque pas. « Ils ont été très rapides à m’envoyer des dessins que j’ai pu mettre en lot : dès lors que j’ai compris que les banques ne suivraient pas, l’option du crowdfunding s’est imposée. »

 

Lucie Durbiano a immédiatement répondu présente, de même que Fred Bernard, ou encore Théo Caneschi, le dessinateur de Murena. « Chaque semaine, j’ai pu ajouter des contreparties nouvelles, à mesure que les auteurs me faisaient parvenir leurs dessins. »



Dessin de Fred Bernard

 

Autant de réponses qui lui sont parvenues, comme des coups d’accélérateurs à l’enthousiasme. « Et dans le même temps, je suis particulièrement touchée. Certains sont des amis, c’est vrai, mais j’ai tout particulièrement suivi le mouvement #PayeTonAuteur, et dans cette période où la vie d’auteur est très fragile, leur engagement, je l’apprécie plus encore. Ils m’ont fait d’immenses cadeaux, en offrant des dessins originaux, des ex libris... Et toute cette mobilisation, elle est venue parce que chacun est convaincu du besoin de culture que le territoire peut avoir. » 

 

Reste à ouvrir désormais, en octobre. Le financement a atteint 84 %. 

 

In bocca al lupo !

 

Librairie Maipiu

14 rue de l’Hôtel de Ville

89 700 Tonnerre




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.