Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Au pied de mon arbre, succès merveilleux de la secrète vie des forêts

Nicolas Gary - 11.04.2017

Edition - Les maisons - La vie secrète des arbres - Peter Wohlleben - Editions Les Arènes


PHÉNOMÈNE – Publié voilà un mois, le livre de Peter Wohlleben est « magique » de l’avis de Laurent Beccaria, fondateur des éditions Les Arènes. Traduit de l’allemand par Corinne Tresca, l’ouvrage a dépassé les 30 000 exemplaires (données GfK). La vie secrète des arbres est-elle si fascinante ?


 

Acheté très tôt, en octobre 2015, auprès de l’éditeur Ludwig Verlag, le livre était encore en devenir. « Nous avons versé 3000 € pour les droits, alors qu’il s’était vendu entre 15 et 20 000 exemplaires », explique Laurent Beccaria. Aujourd’hui, il a dépassé les 650 000 ventes outre-Rhin et connaît un succès grandissant outre-Atlantique.

 

« En décembre 2015, nous avons vu que l’ouvrage continuait sur sa lancée, jusqu’à cet article dans le New York Times, en janvier 2016. » Comment le journal américain en arrivait-il à se passionner pour l’histoire d’un garde-forestier allemand ? The Hidden Life of Trees n’avait pas encore fait ses premiers pas sur le territoire, et son chemin dans les librairies.

 

« Le pari était de savoir si cette relation spécifique que l’Allemagne peut avoir avec les forêts pourrait traverser les frontières. Dans la mythologie nordique, on les retrouve, omniprésentes », se souvient le directeur éditorial. Et en France ? Les Arènes portaient un premier projet, autour de ce thème, et de la gestion des eaux et forêts, qui n’aboutit pas. « Plus de trois millions de Français sont propriétaires d’une parcelle de bois – la forêt est moins présente qu’en Allemagne dans notre culturel, pour autant, on a des images spécifiques, de Fontainebleau, de Brocéliande ou de la forêt des Landes... »

 

À l’automne 2016, les ventes de The Hidden Life of Trees décollent aux États-Unis, rapidement, avec une couverture plutôt naturaliste choisie par Greystone Books. « Je voulais, moi, une couverture qui soit plus proche de la dimension merveilleuse, celle qui se dégage du livre. »

 

En amont de la mise à l’office, le livre, présenté aux libraires, devient universel. « Les représentants le détaillaient, et les librairies le prenaient immédiatement. » La mise en place originelle de 15 000 exemplaires est totalement inattendue. « Pensez : un auteur allemand inconnu sur un sujet rebattu... », plaisante Laurent Beccaria.

 

Hubert Reeves qui parlerait du monde végétal
 

C’est que l’histoire est forte, convaincante, puissante : une sorte de Hubert Reeves qui parlerait de la nature des arbres, et non des étoiles, les pieds bien sur terre. Moralité, Les Arènes ont acheté les autres livres de Peter Wohlleben, et prévoient de faire paraître les traductions au cours des prochaines années. « Sa vision des arbres a évolué, de même que son propre métier, c’est ce qu’il raconte, avec une approche anthropomorphique totalement assumée. »

 

De son expérience de garde-forestier, Peter Wohlleben explique n’avoir connu des arbres pas plus que ce qu’un boucher savait des animaux. Une vision pragmatique, liée à l’exploitation directe. En découvrant une autre manière d’exploiter les arbres – un plus grand respect, donc un bois de meilleure qualité, et des perspectives économiques plus attractives –, son regard change.

 

« Dans le livre, il associe sa propre expérience aux découvertes faites par un laboratoire de biologie qui s’est installé non loin d’une nouvelle parcelle dont il a la responsabilité. Tout le talent réside dans l’expression de cette métaphore, qui permet de véhiculer un savoir absolument authentique avec un récit qui devient universel. »

 

Et libre à chacun de puiser et trouver une porte d’entrée. À partir de 10 000 ventes d’un livre, il y a toujours un malentendu, dit-on. Ici, le livre parle de l’humain, tout en évoquant cette dimension magique, pour des citadins. « On aborde la forêt avec l’œil de gens pour qui c’est un monde inconnu qui s’ouvre, et merveilleux. J’imagine que, pour des urbains, ce temps long des arbres a quelque chose de fascinant et de rassurant, dans cette dimension qui reprend le rapport au temps. »

 

D’ailleurs, les librairies ne s’y sont pas trompées : on retrouvait la semaine passée, dans une vitrine autour d’une thématique nature, l’ouvrage mis en évidence. Que ce soit dans les grandes surfaces culturelles, ou les librairies de premier niveau, on le retrouve. Et l’engouement se poursuit.

 

Sans jeu de mots, on se trouve aux racines mêmes du best-seller, « celui qui cristallise des inspirations, parce que chacun y trouve sa lecture. Pour les uns, cette connexion avec l’univers végétal et naturel, la dimension terrienne. Pour d’autres, c’est le regard de l’homme qui n’est plus simplement ce prédateur. Ou encore l’émerveillement que procurent ces espaces de calme, d’apaisement ».


« Il y a plus dans les forêts que dans les livres », jurait Saint-Bernard. Et dans ce livre, bien plus sur les forêts...

La vie secrete des arbres
Peter Wolheben
Les Arenes - 9782352045939


Pour approfondir

Editeur : Arenes
Genre :
Total pages : 300
Traducteur :
ISBN : 9782352045939

La vie secrète des arbres

de Peter Wohlleben

VOUS NE VERREZ PLUS JAMAIS LA FORÊT COMME AVANT Après la lecture de ce livre, le lecteur pourra appliquer à chaque pas ce décryptage qui nous fait rentrer dans un monde organisé en société : ses faibles, ses forts, ses obligations d'entraide etc ... QUE SAVONS-NOUS DES ARBRES ? Les arbres sont des êtres sociaux. Ils peuvent compter, apprendre et mémoriser, se comporter en infirmiers pour les voisins malades, envoyer des signaux pour avertir d'un danger, ils gardent les anciennes souches de compagnons abattus vivants depuis des siècles en les nourrissant avec une solution de sucre par leurs racines. Et ce n'est pas tout... VOUS NE VERREZ PLUS JAMAIS LA FORÊT COMME AVANT Après la lecture de ce livre, le lecteur pourra appliquer à chaque pas ce décryptage qui nous fait rentrer dans un monde organisé en société : ses faibles, ses forts, ses obligations d'entraide etc ... Vos promenades en forêt vont prendre une toute nouvelle dimension ! UNE MERVEILLE DE PÉDAGOGIE POUR TOUS LES PUBLICS " Le langage scientifique supprime l'émotion, et les gens ne comprennent plus rien. J'utilise un langage humain. Quand j'écris " les arbres allaitent leurs enfants ' tout le monde sait tout de suite ce que je veux dire ", explique l'auteur. Une des raisons de ce succès planétaire réside dans ce tour de force littéraire et dans la manière dont l'ouvrage éveille chez les lecteurs une curiosité enfantine pour les rouages secrets de la nature.

J'achète ce livre grand format à 20.90 €

J'achète ce livre numérique à 12.99 €