Au Québec, un article sur la littérature de jeunesse, paru dans La Presse, suscite la polémique

Clément Solym - 01.10.2008

Edition - Société - littérature - jeuneses - article


C’est un article, en apparence anodin, signé Jade Bérubé et intitulé : Littérature jeunesse: la bibliothèque idéale qui sème la tempête au Québec. Paru dans La Presse datée du 21 septembre 2008, il brossait un portrait de la littérature de jeunesse tout en abordant le rapport des enfants à la lecture.

Interrogée tout au long de l’article, Johanne Gaudet, directrice de Communication Jeunesse, un organisme qui a pour but de promouvoir la lecture chez les jeunes, ne reconnaît plus du tout ses propos après parution de l’article. Tout du moins, elle ne souhaite surtout pas apporter sa caution à la liste de 50 ouvrages de jeunesse proposée dans l’article.

Cette liste, objet du litige, a été élaborée avec l’aide de deux libraires et d’une enseignante. Une des premières récriminations, c’est la présence infime de titres québécois dans cette liste. Mais, d’une façon plus large, c’est la possibilité même de faire une liste qui pose problème à l’ardente porte-parole de la littérature de jeunesse québécoise Johanne Gaudet. Chaque enfant est différent. Le côté prescriptif de cette liste dérange.

Si vous voulez suivre ce débat, voici le lien vers l’article incriminé de Jade Bérubé et la réponse signée Johanne Gaudet. Quant à la liste, elle a tout de même le mérite d’exister. Ce choix, réalisé par des professionnels du secteur, permet à des néophytes d’y voir un peu plus clair dans la déferlante actuelle de livres de jeunesse.