Au Royaume-Uni, les auteurs en tournée dans les écoles

Clément Solym - 20.10.2010

Edition - Société - travail - futur - littérature


 En ces jours numériques et télévisés, la pratique de la lecture bat de l'aile chez la jeune génération. Un désintérêt flagrant, au profit des jeux vidéo et autres shows télévisés. Les auteurs britanniques retournent donc à la source.

Même le livre pour enfants se porte mal. C'est d'ailleurs une des raisons de l'affluence des auteurs dans les petites classes. À l'occasion de différents festivals, les écrivains, surtout destinés aux enfants, viennent ainsi promouvoir la lecture auprès des plus jeunes. Une stratégie marketing, et un réel plaisir.


Un exemple : le 23 octobre aura lieu le Crystal Palace children' s book festival. D'ici là, de nombreux auteurs et dessinateurs britanniques ont d'ores et déjà envahis les écoles. Gary Northfield (Derek The Sheep), Neill Cameron ou encore Sarah Mc Intyre (Vern The Sheep). Ces trois-là sont reconnus Outre-Manche pour leur travail dans le domaine jeunesse.

Lors d'évènements comme ceux-ci, les enfants participent, découvrent que la littérature peut être intéressante et amusante. Ces « guerriers de la route » aident les enfants à se rapprocher de la lecture. C'est marketing, mais aussi un travail à long terme. Si ces enfants ne lisent pas, quel public auront les auteurs pour adultes d'ici quelques années ? Cette initiative des auteurs pour enfants anglo-saxons est donc excellente.

Et nous devrions nous en inspirer. Car excepté l'excellent travail réalisé par l'association d'Alexandre Jardin, Lire et faire Lire, les démarches vers les enfants sont rares. Et si l'on veut que la littérature ne soit pas qu' un farfoullis de langage SMS d'ici quelques années...