Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Au Royaume-Uni, un réseau pour les professionnels de l'édition LGBTQ+

Antoine Oury - 25.08.2017

Edition - Société - LGBTQ+ édition - Pride in Publishing - homosexualité livres édition


Outre-Manche, le réseau Pride in Publishing (PiP), tout juste créé, va rassembler les professionnels de l'édition LGBTQ+, employés dans diverses maisons. L'objectif de se groupement professionnel sera de partager des conseils et d'obtenir du soutien, si nécessaire. Bref, de s'organiser au mieux pour améliorer la représentativité des groupes homosexuels, transexuels et plus généralement queers.


capital pride
(kellybdc, CC BY 2.0)
 
 

« En cette année symbolique, qui marque les 50 ans depuis la décriminalisation partielle de l'homosexualité, nous voulons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour promouvoir et faire entendre les voix LGBTQ+, ainsi que leurs livres », souligne Maisie Lawrence, cofondatrice du groupe et assistante éditoriale chez Simon & Schuster.

« Le groupe sera gouverné par ses membres, et les différentes initiatives que nous mènerons seront directement proposées par eux. »

 

Tous les professionnels sont invités à rejoindre Pride in Publishing, qu'ils travaillent dans l'édition ou dans la librairie, en bibliothèque ou encore dans des agences au service d'auteurs. Cela dit, les auteurs ne sont pas concernés. 

 

À travers les différentes réunions du groupe, les membres espèrent que les discussions permettront de faire émerger de nouveaux auteurs LGBTQ+, de nouvelles idées d'ouvrages en lien, ou encore des initiatives éditoriales inédites. « Nous étions vraiment surpris qu'un tel réseau n'existe pas encore », explique Louie Stowell, cofondateur et éditeur chez Usborne, au Bookseller.



 

« Ces dernières années, j'ai vraiment remarqué une différence en matière de visibilité et de représentation, et ce serait vraiment bien si chacun pouvait en parler, dans une grande discussion menée ensemble, c'est ce que nous voulons tous. Ensuite, au sein de toutes les maisons, nous aurons plus d'influence », ajoute Louis Stowell.

 

La censure méthodique qui s'exerce sur les livres
avec des personnages LGBT

 

L'édition britannique est régulièrement critiquée pour son manque de diversité, notamment vis-à-vis des différents groupes ethniques. Une récompense spécifique aux auteurs BAME (Black, Asian and minority ethnic) a ainsi été créée pour mettre en valeur les auteurs issus de ces différents groupes, devant le manque de représentation et de promotion de la diversité au sein de l'industrie de l'édition.

 

La première réunion du groupe aura lieu le 27 septembre, dans les bureaux de l'éditeur Faber & Faber, à Londres.