Audible fait de l'évangélisation avec ses livres audio

Clément Solym - 24.07.2008

Edition - Economie - Audible - audiobooks - éditeurs


Plusieurs éditeurs de livres audio affirment qu'ils ont été floués par Audible, le spécialiste du téléchargement de livres audio, suite à de longues négociations. En effet, ce dernier réclamait des prix discount aux éditeurs pour assurer le début de son activité : peu de téléchargement à l'époque, donc peu de revenus.

Il serait temps de revoir les tarifs...

Mais aujourd'hui, tout le monde en revient, car l'entreprise a crû en activité et les éditeurs aimeraient revoir à la hausse leur marge sur les audiobooks vendus par le biais d'Audible.

« Nous voulons tous travailler ensemble, explique Nicolas Soames, de Naxos Audiobooks. Cependant, la question est terriblement difficile parce que si le marché audio tend considérablement vers le téléchargement, il ne sera bientôt plus assez rentable pour assurer les enregistrements. »

Et d'affirmer avec d'autres qu'Audible réclame des « rabais ridiculement élevés », qui causent des problèmes pour tous. « Nous sommes très heureux du bon travail qu'ils font. Excellent même, mais ces réductions sont invraisemblables. » Une rupture dans l'équilibre entre distributeur et éditeur qui n'est pas réellement nouveau.

On ne peut pas plaire à tout le monde

Mais du côté d'Audible, justement, on minimise l'affaire. « Nous avons un modèle économique qui tourne avec 600 éditeurs à travers le monde. Nous ne prévoyons pas d'en changer », explique-t-on, tout en affirmant que ces protestations ne proviennent que d'un petit nombre d'éditeurs. Chris Mc Kee, d'Audible, incite même les éditeurs à revoir leur conception et à ne plus passer par des enregistrements sur CD trop coûteux, en allant directement vers le numérique. « La communauté du livre audio a besoin de regarder plus loin que son nombril et d'offrir aux consommateurs ce qu'ils veulent. »

« Chaque jour, nous essayons de capter l'attention de nouvelles personnes qui n'avaient jamais utilisé de livres audio avant, poursuit Chris McKee. Nous faisons de l'évangélisation. »

Depuis le mois de mars, Audible UK est la propriété d'Amazon. On pourrait presque croire qu'il en a adopté la politique...