Audiolivre : Ubook attend Amazon avec impatience sur le marché brésilien

Nicolas Gary - 23.02.2019

Edition - Economie - Ubook audiolivre Brésil - livre audio Brésil - entrée bourse Canada


Le marché de l’audiolivre en Amérique latine bouge très fort : la société Ubook prépare en effet son introduction en bourse. Et dans le même temps, Amazon démarre son offre Audible Latino. Affrontement au sommet ? Bien au contraire… 



 
Depuis quatre ans maintenant, Ubook, fondé et dirigé par Flavio Osso, s’est imposé comme le principal opérateur pour les livres audio en Amérique latine. L’introduction en bourse prochaine devrait générer entre 8 et 15 millions $ d’investissements. Depuis Rio de Janeiro, l’entreprise a largement fleuri, profitant de l’absence d’Amazon.

Depuis près d’un an maintenant, Amazon aménage son projet Audible Spain, et tous les indicateurs laissent penser que le produit ne sera pas limité au territoire européen. En effet, le portail Audible Latino a fait ses premiers pas sur le site américain, s’adressant avant tout aux locuteurs hispanophones.

Une disponibilité qui s’élargit, avec la possibilité pour les utilisateurs d’Amérique latine d’y accéder — les droits territoriaux pour les audiolivres semblent plus souples que les ouvrages numériques, calqués sur le papier.

The New Publishing Standard a d’ailleurs farfouillé et découvert qu’Audible cherchait actuellement un responsable national pour l’Espagne — une fiche de poste diffusée sur le réseau LinkedIn. Et dans le même temps, les négociations avec les éditeurs sont en cours pour intégrer de nouvelles œuvres.
 

Plus on est de fous, plus le marché s'agrandit


Pour Flavio Osso, PDG de Ubook, la concurrence ne semble pas dangereuse. En effet, Amazon dispose déjà d’une boutique Kindle et les contacts sont déjà pris avec les éditeurs locaux. Mais Osso va plus loin : « Nous avons discuté avec Amazon et les avons encouragés à lancer Audible ici : il est bien plus intéressant de disposer de 50 % d’un marché dont la valeur serait de 3 à 4 milliards de dollars que de posséder 100 % d’un secteur qui pèse pour 50 millions $. »

Implacable, si les prévisions se réalisent... Toutefois Ubook a produit, selon des informations communiquées par l'agence Reuters, entre 80 et 90 % des audiolivres brésiliens. À ce jour, il compte plus de 6 millions d’utilisateurs enregistrés, un catalogue de 15 000 titres et une présence diffuse à travers 18 pays — dont l’Espagne, l’Allemagne et le Mexique. Une fameuse croissance : il n'en comptait que 1000 en 2014.

Le tout avec un chiffre d’affaires non dévoilé, mais qui dépasserait « largement la barre des huit chiffres ». De ce fait, l’introduction en bourse présente de nombreux avantages — dont celui de se préparer à ce que Storytel, le Suédois, arrivera prochainement au Brésil. 
 
Si son modèle économique reste encore relativement mystérieux, quoique calqué sur les systèmes existants, Ubook n’en dit pas plus. Évidemment, Ubook dispose aussi de l’application qui va bien. Une fois le projet d’introduction achevé, l’entreprise compte développer la production d’œuvres originales – chose qu’Amazon réalise avec Audible depuis quelque temps déjà – mais également poursuivre son développement en Europe. 

C’est au Canada que l’Initial Public Offering, pour introduction boursière, s’effectuera : selon les calculs du PDG, le marché serait là-bas plus favorable à la croissance de sa start-up, en regard de la frilosité des investisseurs brésiliens. Et surtout, les sociétés liées à l’audio seraient bien plus connues en Amérique du Nord. 

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.