Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Audrey Azoulay candidate à la direction de l'UNESCO

Cécile Mazin - 16.03.2017

Edition - Société - Audrey Azoulay UNESCO - candidature direction UNESCO - Azoulay Plan diversité livre


La nouvelle est tombée ce matin, confirmée à l’instant par l’UNESCO : Audrey Azoulay, ministre de la Culture, est désormais candidate au poste de Directrice générale de l’UNESCO. Avec huit autres candidats – et seulement deux femmes.

 

Audrey Azoulay inaugure le SLPJ16

Audrey Azoulay face à l'éditeur Thierry Magnier - ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

Le poste de directeur/trice est proposé par le Conseil exécutif : en tant que plus haut fonctionnaire de l’organisation, le statut de directeur est fixé pour une période de quatre années, reconductible une seule fois. L’actuelle directrice, Irina Bokova, parvient ainsi au terme de son mandat, et le renouvellement s’impose.

Dans la lettre de motivation (disponible en fin d’article), Audrey Azoulay évoque différents points majeurs, susceptibles de conduire son projet.

 

• L’éducation comme ferment de développement et d’égalité entre les sexes

• Refonder l’ambition culturelle pour l’UNESCO

• Faire de l’UNESCO un acteur de référence du développement durable

• L’UNESCO comme forum intellectuel au service des valeurs universelles

• Rendre l’UNESCO plus efficace au bénéfice de tous

 

Dans sa biographie, on note particulièrement l’accent porté sur les annonces faites lors du salon du livre de Beyrouth, en faveur du livre et de la lecture. « En novembre 2016, elle lance un plan d’envergure internationale pour la diversité culturelle par le livre, sous la forme d’un soutien aux librairies francophones de l’étranger et à la traduction dans le bassin méditerranéen.

 

Audrey Azoulay : La littérature jeunesse “incarne une excellence française” 

 

Ces mesures s’inscrivent dans la démarche volontariste et globale de renforcement des relations culturelles entre les pays des deux rives de la Méditerranée au nom de la diversité, de la liberté de pensée et pour une compréhension accrue et mutuelle entre les peuples. »