Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Audrey Azoulay dévoile six mesures en faveur de l'égalité hommes-femmes

Victor De Sepausy - 21.12.2016

Edition - Société - Audrey Azoulay mesures - égalité hommes femmes - culture communication projet


Les professions culturelles souffrent manifestement d’un déficit sérieux. Le ministère de la Culture avait déjà souligné mi-novembre que la féminisation des métiers avait progressé, certes, mais assez lentement entre 1991 et 2016. Après la publication du rapport de Marie Gouyon, Frédérique Patureau et Gwendoline Volat, La lente féminisation des professions culturelles, des axes de réflexion sont présentés.

 

woman

Vladimir Pustovit, CC BY 2.0

 

 

À l’occasion d’une réunion qui s’est déroulée le 15 décembre, la ministre de la Culture, Audrey Azoulay a retrouvé les membres du comité ministériel pour l’égalité. Une feuille de route a été présentée et adoptée (voir en fin d’article), avec six mesures phares exposées ci-dessous. 

 

Le ministère a également souhaité que cette égalité s’impose « dans ses pratiques internes ». 

 

1. L’exercice des métiers des arts et de la culture

 

Des avancées importantes ont été engagées en 2016 en faveur des femmes artistes et techniciennes du spectacle vivant et enregistré, notamment des « matermittentes » grâce à l’accord sur l’assurance chômage des artistes et techniciens intermittents du 28 avril et au nouveau Fonds national pour l’emploi pérenne dans le spectacle.

 

Un séminaire réunira début 2017 l’ensemble des écoles supérieures Culture afin de travailler sur l’inégalité d’accès aux métiers de la culture. Ce rendez-vous sera éclairé par un avis du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes.

 

2. L’accès des femmes aux postes clés des structures culturelles

 

En 2016, la loi création architecture et patrimoine de juillet dernier a consacré le principe de l’égal accès des hommes et des femmes à la tête des institutions labellisées

 

3. La parité d’accès à la création, aux moyens de production et à la programmation

 

L’objectif de parité d’accès aux moyens de production et à la programmation sera désormais intégré dans les cahiers des charges des établissements labellisés. Une circulaire de la ministre précisera prochainement les progressions attendues qui seront évaluées annuellement.

 

Par ailleurs, le ministère a porté un amendement dans la loi égalité et citoyenneté imposant la parité dans les commissions des établissements publics qui attribuent les subventions, aides, avis, agréments, de même que dans les comités d’experts dans les services déconcentrés.

 

Enfin, un atelier dédié à l’entrepreneuriat culturel féminin sera organisé dans le cadre du Forum « entreprendre dans la culture » en mai 2017.

 

4. La lutte contre les stéréotypes dans la culture

 

Dans le cadre de la loi égalité citoyenneté, le gouvernement a porté un amendement étendant les missions du CSA en matière de contrôle de l’image des femmes dans les messages publicitaires.

 

Sur les chaînes du service public, des engagements sont pris en faveur de la place des expertes. France télévisions apporte une réponse forte, à valeur d’exemple, en prévoyant que la part des expertes sollicitées à l’antenne atteindra obligatoirement la parité en 2020.

 

L'inégalité entre hommes et femmes persiste dans le monde du livre 

 

Enfin, les femmes seront valorisées dans l’ensemble des domaines du patrimoine : collecte d‘archives, commémorations nationales, travaux menés sur le musée du XXIe siècle ou encore Matrimoine dans les Journées européennes du patrimoine 2017.

 

5. L’action en direction des territoires

 

Les directions régionales des affaires culturelles seront encouragées en 2017 à décliner des démarches concertées en faveur de l’égalité réelle avec les acteurs de leurs territoires

 

6. Un plan d’action volontariste au sein du ministère à l’appui de la candidature du ministère au label « Egalité »

 

  MCC Feuille de route égalité femmes hommes-2017 by ActuaLitté on Scribd