Audrey Azoulay, nouvelle ministre de la Culture

Camille Cornu - 11.02.2016

Edition - Société - Audrey Azoulay - ministre de la culture


Audrey Azoulay, ancienne numéro 2, directrice déléguée, du CNC, intègre aujourd'hui le gouvernement. Elle était depuis septembre 2014 conseillère à la culture et la communication de François Hollande, et vient remplacer Fleur Pellerin au poste de ministre de la Culture et de la Communication. 

 

 

 

 

 

Capture d'écran 

 

 

Née en 1972, Audrey Azoulay est diplômée de l'École nationale d'administration en 2000, (promotion Averroes, la même que Fleur Pellerin) et de l'Institut d'Études Politiques de Paris en 1996, titulaire d'une maîtrise des sciences de gestion de l'Université Paris Dauphine en 1994 et d'une maîtrise de gestion l'Université de Lancaster en 1993.  

 

Elle avait commencé sa carrière en tant que magistrate à la Cour des Comptes, et était entrée au CNC en 2003, dont elle était devenue numéro 2 en 2011. Inconnue du grand public, son arrivée au gouvernement avait été saluée par le milieu du cinéma. 

 

Elle était entrée au gouvernement en septembre 2014, où elle s'était notamment attelée au dossier des intermittents du spectacle et à l’Hadopi. Âgée de 44 ans, son dynamisme et son excellente connaissance du cinéma seraient appréciés à l'Élysée. 

 

En avril 2014, elle avait rencontré François Hollande au Mexique. « C'est une fille bien, il faut lui trouver un poste », avait-il alors confié à un proche. Le président apprécierait son « côté joyeux » et elle l'aurait régulièrement accompagné lors de sorties culturelles. Elle serait également une proche de Julie Gayet. 

 

En 2012, elle s'exprimait lors des Déjeuners Talents Cinéma : 

 

 

mise à jour 15/02 :

Le ministère de la Culture a présenté une biographie officielle de la ministre

 

Audrey Azoulay, née en 1972, est diplômée de Paris Dauphine, de Sciences-Po Paris, de Lancaster University. Elle est ancienne élève de l'ENA, promotion 2000.

Administratrice civile, après avoir suivi le secteur audiovisuel public à la Direction du développement des médias, de 2000 à 2003, elle a ensuite exercé des fonctions de rapporteur dans les juridictions financières.

Elle rejoint en 2006 le Centre national du cinéma (CNC), d’abord à la direction de l’audiovisuel, puis comme directrice financière et juridique, et enfin, comme directrice générale déléguée.

En septembre 2014, elle est nommée conseillère chargée de la Culture et de la Communication à l’Élysée.