Augmentation de 250 % des ventes de livres numériques

Clément Solym - 20.12.2010

Edition - Economie - ventes - ebooks - augmentation


C'est un défilé de résultats tous plus encourageants les uns que les autres, auquel nous assistons depuis une semaine. L'éditeur Random House, par l'intermédiaire de son directeur exécutif, Markus Dohle vient en effet de dévoiler les chiffres de ventes d'ebooks pour l'année 2010. Enfin... presque.

Pour l'épisode 2010, année de l'ebook, une lettre envoyée à tout le personnel de l'entreprise a annoncé que les ventes de livres numériques avaient augmenté de 250 %, en regard de 2009. Autre nouvelle d'envergure, durant l'automne, pour certains des titres phares de la maison, près de la moitié des ventes réalisées durant la première semaine de commercialisation ont été faites au format numérique.

Point noir : il ne donne pas plus de chiffres que cela. Diable d'homme !

Une croissance dont Markus attend (ou espère ?) qu'elle se poursuive durant l'exercice 2011. « Avec la multiplication des dispositifs à venir pour la lecture numérique et les ebookstores qui fleurissent en Allemagne, au Royaume-Uni, en Espagne et en Amérique latine, nous nous attendons à une hausse des ventes numériques qui résonneront dans le monde entier », lance-t-il avec une légère, mais présente, note lyrique...

Le Bookseller, qui a attrapé l'info au vol, et nous la livre, ajoute que la lettre prévoit une année 2010 chargée de bons résultats en dépit de la crise, des difficultés du marché et de nombreuses mesures de restrictions budgétaires.

Markus évoque ainsi le très grand succès en Angleterre et ailleurs du livre de Tony Blair, qui a réalisé des records de ventes, au point que l'on ne parle plus de best-seller, mais de méga-seller. Si, si... Et puis, le grand succès, c'est Stieg Larsson, devenu l'auteur le mieux vendu en Europe...

La semaine passée, c'est Hachette UK qui annonçait que les ventes de livres numériques avaient atteint les 5 % de parts, sur l'ensemble des ventes réalisées, en Angleterre.