Augmentation des ventes de livres numériques chez Simon and Schuster

Clément Solym - 06.08.2012

Edition - Economie - Simon and Schuster - Penguin - Stephen King


L'ebook a la cote chez Simon and Schuster, avec une augmentation de 44 % des ventes au second semestre 2012, taux qui représente 21 % du chiffre d'affaires total de l'entreprise. Tout ça pendant que Penguin se morfond et maudit le succès de 50 Shades of Grey.

 

Avec des recettes passées de 183 millions $ à 189 millions $ d'après ebookreader, Simon and Schuster peut dire merci à Stephen King et Glenn Beck. En effet, The Wind Through the Keyhole et Coward arrivent en tête de l'ebox office.

 

 

Un succès loin d'être généralisé, puisque chez Penguin, après une croissance chronique avérée ces dernières années (Voir notre actualitté), les ventes ont subitement baissé de moitié. La faute au succès ravageur de 50 Shades of Grey et de The Hunger Games (Voir notre actualitté). Les recettes de Penguin avaient pourtant augmenté de 12 % depuis 2009, il faudra donc se ressaisir et proposer plus croustillant qu'une saga érotique pour cet hiver. 

 

Ainsi, d'après publishersweekly, la directrice de Simon and Schuster Carolyn Reidty se dit plutôt confiante : "Le marché est solide et on se sent bien". Une hausse des ventes numériques qui s'explique également par un coup de pouce de 2 millions de dollars pour une restructuration, financée par son groupe CBS. Mais S&S étaient d'ores et déjà en bonne voie, puisque la maison n'avait connu en 2011 qu'une baisse de 1 % de ses ventes totales aussitôt rectifiée par un résultat opréationnel de 85 millions de dollars US.