Augustin Trapenard animera “21 cm”, la nouvelle émission littéraire de Canal +

Joséphine Leroy - 20.04.2016

Edition - Economie - Augustin Trapenard livre - Augustin Trapenard émission - 21 cm Augustin Trapenard


Celui qui jusqu’ici était le chroniqueur littéraire attitré du Grand Journal de Canal + sera dès le 9 mai à la tête d’une nouvelle émission, 21 cm. Pour la première, il invite la chanteuse Patti Smith, auteure d’autobiographies (Just Kids, publié aux Éditions Denoël en 2010, traduit par Héloïse Esquié et M Train chez Gallimard en 2016, traduit par Nicolas Richard), de poésies et icône du rock américain des années 1970. 

 

(via le compte Twitter d'Augustin Trapenard

 

21 centimètres, soit la taille moyenne d’un roman, mais aussi le nom de cette nouvelle émission d’Augustin Trapenard. Elle sera diffusée en deuxième partie de soirée, dès 22h50. Pendant 40 minutes, sous forme de ballade, l’animateur de l’émission Boomerang sur France Inter invitera le téléspectateur à voir les grands noms de la littérature dans des contextes particuliers — jusqu’ici, la ressemblance avec l’émission Conversations Secrètes de Michel Denisot est assez frappante. Il y aurait aussi une « battle » littéraire, menée par Antoine de Caunes. 

 

Depuis hier, en tout cas, la phase de communication a commencé, en témoigne le compte Twitter de l’animateur : 

 

 

Il ne faut pas sous-estimer l'impact d'une émission littéraire sur la vente des livres. L’année dernière, le top 3 d’une étude mesurant l’influence d’un passage dans une émission littéraire pour la vente d’un livre dégageait les informations suivantes : la Grande librairie (animée par François Busnel sur France 5) arrivait en 1re place, à 72 %. Télématin suivait de loin, avec 22 %. Enfin, On n’est pas couché prenait la 3e place avec 14 %. Ces données servent à établir un classement des émissions qui ont le plus d'impact en termes de ventes d'un livre. Et on y apprend qu'à l'inverse, être banni de ce type d'émission réduit considérablement les chances de les augmenter.

 

Les éditeurs en sont conscients. En 2012, un éditeur interrogé par Marianne avouait qu’être blacklisté était de l’ordre de la hantise : « Aucune maison d’édition ne prendra le risque de se fâcher avec un présentateur ou un producteur. Être blacklisté par François Busnel, qui anime “La grande librairie”, ou Catherine Barma, qui produit “On n’est pas couché”, c’est le cauchemar absolu ! »

 

D’autres émissions littéraires existent sur le PAF, à l’image de : 

 

• Un livre un jour (France 3, animée par Olivier Barrot depuis 1991) et Dans quelle étagère (France 2, présenté par Monique Atlan). 

• Ça balance à Paris (Paris Première)

• La Cité du livre (LCP)

 

Un nouveau poids lourd dans la concurrence ? 

 

21 centimètres n’a donc pas un boulevard devant elle mais peut très bien s’imposer médiatiquement comme l’émission de référence et, ainsi, permettre au groupe Canal + de retrouver un peu d’audience. Reste à savoir si l’émission sera cryptée, ce qui semble être le cas, ou si elle sera disponible en clair sous forme de replay. Par ailleurs, quelle sera sa cible, le type de littérature abordée ?

 

Nous avons tenté de joindre Augustin Trapenard, sans succès pour le moment.

 

Pour marcher, il faudrait peut-être que l’émission prenne en compte l’influence des booktubeurs, les nouveaux chroniqueurs littéraires du web. Éric Naulleau l’avait lui-même formulé, comme l’avait repris l’AFP : « À la télévision, le livre est partout, et la littérature quasiment nulle part. [...] Une émission de bricolage peut fort bien inviter un écrivain. » 

 

Pour ne pas lasser un téléspectateur qui picore bien plus sur Internet qu’il ne le faisait avant, l’émission ne devra pas se limiter à sa liste d’invités prestigieux.