Aurélie Filippetti enterre les projets culturels de l'ère Sarkozy

Clément Solym - 11.09.2012

Edition - Economie - Filippetti - culture - abandon


Pour satisfaire à la désormais sacro-sainte loi des économies, le ministère de la Culture va signer la fin de grands projets culturels initiés sous l'ère Sarkozy. Et, au total, Aurélie Filippetti, interrogée par nos confrères du Monde, devrait arriver à générer ainsi un milliard d'économies…

 

C'est Frédéric Mitterrand qui peut avoir de quoi être aigri à l'encontre de sa remplaçante socialiste. C'en est donc fini de l'épopée de la Maison de l'Histoire de France, projet qui tenait pourtant beaucoup à cœur à Nicolas Sarkozy. Le bâtiment des Archives nationales, qui avait été libéré pour ce futur musée devrait, dans un premier temps, accueillir des agents du Musée Picasso.

 

Fini aussi pour Lascaux 4, le centre d'interprétation de la célèbre grotte. Pour Bernard Cazeau, président PS du conseil général de Dordogne, c'est un lourd revers, l'Etat devant au départ apporter 16 millions sur les 50 nécessaires…

 

Le Centre des réserves et de restauration de Cergy est un projet également enterré. Ce lieu devait pourtant notamment permettre de conserver les réserves de différents grands musées parisiens, ceci afin de prévenir d'éventuels risques d'inondation.

 

Il n'y aura pas non plus de salle supplémentaire pour la Comédie française. En parallèle, de nombreux projets sont retoqués pour réduire leur coût.