medias

Aurélie Filippetti ouvre le Forum de Chaillot

Victor De Sepausy - 05.04.2014

Edition - Forum - Chaillot - discours


La ministre de la Culture et de la Communication a officiellement lancé le Forum de Chaillot vendredi 4 avril. Réunissant artistes et responsables européens à Paris les 4 et 5 avril, ces rencontres doivent permettre d'échanger autour des enjeux culturels européens.

 

Lors de son discours d'ouverture du forum, Aurélie Filippetti a donné le ton : il s'agit de « faire avancer la cause de la culture en Europe, faire avancer la cause des créateurs sans lesquels la culture n'a pas d'avenir. » 

 

La ministre a également rappelé que le Palais de Chaillot portait sur sa façade ces mots de Paul Valéry : « L'idée de culture, d'intelligence, d'œuvres magistrales est pour nous dans une relation très ancienne […] avec l'idée d'Europe. »

 

Si c'est « dans la culture que l'Europe trouve son sens, c'est par la culture qu'elle cesse d'être une construction de spécialistes pour devenir une réalité vécue, sensible », a tenu à souligner la ministre.

 

Elle ajoute que « Le secteur de la culture et des industries créatives est une force dans l'économie européenne. La commission européenne […] a calculé qu'il produisait 3,3 % du PIB de l'Union, plus que l'industrie automobile ou que l'agriculture, et qu'il occupait 3 % de l'emploi total en Europe : 6,7 millions de personnes y travaillent, 670 000 en France d'après le récent rapport des inspections de la culture et des finances. »

 

 

Quant au numérique, la ministre a précisé que « Nous, Européens, attachés à la diversité culturelle et à la création, il est de notre responsabilité que le numérique reste cette chance formidable donnée à toutes les cultures du monde pour s'exprimer et exister. Il est de notre responsabilité que l'Europe y conserve sa voix qui est la voix multiple de ses créateurs.

 

Avoir une stratégie européenne pour la culture à l'ère numérique, c'est défendre l'exception culturelle dans les politiques communautaires avec la même vigueur que dans les négociations internationales :

 

-  Cela doit être vrai dans la régulation du marché intérieur : pour les œuvres de l'esprit, la raison d'être de la politique européenne, c'est la diversité culturelle, ce n'est pas le laisser-faire, ni la libre-concurrence;

 

-  Cela doit être vrai également en matière d'harmonisation fiscale : l'Europe doit combattre les pratiques d'optimisation fiscale et favoriser l'équité fiscale entre les pays de l'Union ; elle doit promouvoir une fiscalité qui encourage l'offre numérique européenne à se développer ; elle doit lutter contre les distorsions d'imposition des biens et services culturels selon qu'ils sont physiques ou numériques. »




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.