Aurélie Filippetti reçoit Eric Schmidt, président de Google

Clément Solym - 29.10.2012

Edition - Economie - google - filippetti - taxation


Partisante d'une taxation des moteurs de recherche (et, disons plus clairement, de Google) en faveur des éditeurs de presse, Aurélie Filippetti rencontre ce lundi le président de Google, Eric Schmidt, rapporte Ouest France. L'échange promet d'être intéressant étant donné la fervente opposition de Google à ce nouveau principe de droit voisin.

 

Constatant que les moteurs de recherche jouissent de retombées financières grâce à la publicité en ne faisant que réunir du contenu qu'ils n'ont pas produit, les éditeurs de presse français, reprenant une idées venues d'Allemagne, aimeraient qu'une part de ce gâteau leur soit reversé au travers de l'instauration d'un prolongement du système actuel des droits d'auteurs (voir notre actualitté).

 

Du côté de Google, on voit les choses de façon inverse : les éditeurs feraient bien plutôt de se réjouir du trafic que leur procure ainsi, en contrepartie, le moteur de recherche américain. Et de menacer d'un déréférencement des sites français si cette taxation était adoptée.