Millenium : si t'aimes les dragons et les tatouages, deviens affiche publicitaire

Clément Solym - 06.07.2015

Edition - Les maisons - Millenium dragon - David Lagercrantz - Lisbeth Salander


Il y a les fans, et les purs fans. L’éditeur australien du prochain tome de Millenium est en train de chasser, à sa manière, le bon grain de l’ivraie. Pour la promotion de ce nouvel opus, la maison est à la recherche d’une jeune femme, qui prêtera son dos, pour trois mois de campagne de promotion. Objectif ? Se faire tatouer un dragon dans le dos, de 200x300 mm, dimensions imposées. Ouch...

 

Lisbeth salander dragon Millenium tatouage

 

 

En anglais, la publicité se dit advertising, mais Hachette Australia vient d’inventer la « campagne de tatvertising », croisement improbable entre tatoo et advertising. Un casting en direct live sera organisé avec le concours de toutes les femmes qui y prendront part, le 15 juillet prochain. La lauréate sera connue et annoncée le lendemain, et servira donc à la campagne de promotion nationale.

 

Sur le site officiel, on retrouve Lisbeth Salander, dos nu, avec son célèbre tatouage de dragon. Et la maison continue de manipuler les jeux de mots : « The Girl is Back... and we want your back » [donc, back pour « de retour » et « le dos »]. » 

 

« Si vous pouvez gérer la douleur, tout comme Lisbeth Salander, inscrivez vos coordonnées et dites-nous brièvement pourquoi vous voulez postuler », poursuit l’éditeur. On se demandera pourquoi un tatouage éphémère ne suffirait pas, tout simplement...

 

Chose amusante : l’éditeur a demandé à David Lagercrantz si Lisbeth Salander était une psychopathe. C’est à lui qu’ont en effet été confiées la poursuite et la fin du tome 4 que Stieg Larsson avait laissé inachevé, après un décès brutal. On peut se demander si les responsables marketing de Hachette Australia ne sont pas, eux aussi, légèrement atteints...

 

 

 

La sortie mondiale du tome 4, Ce qui ne me tue pas, est prévue pour le 27 août, et sortira chez Actes Sud. « Depuis le livre sur Zlatan Ibrahimovic je n’ai cessé de recevoir des propositions, mais aucune ne m’avait vraiment accroché. On a évoqué l’idée, et une fois le choc initial passé, je n’ai plus eu qu’une hâte : m’y mettre », expliquait l’auteur. 

 

« Quand on écrit sur Lisbeth Salander, il est facile de devenir un peu parano. On réalise toutes les possibilités qu’il y a de pirater un ordinateur. [...] C’était un peu compliqué. Chaque fois que je devais googler quelque chose, je le faisais sur un autre ordinateur. Ensuite on a utilisé des mots codés. C’est comme notre petit monde d’espions. »

 

Dans le nouveau roman, la NSA et l’intelligence artificielle devraient trouver une bonne place. 

 

Cependant, la publication mondiale s’accompagnera certainement d’un autre retour : celui d’Eva Gabrielson, veuve de Stieg Larsson, pour qui cette publication sera « une grave erreur », « une affaire d’argent ». À l’AFP, elle affirmait en mars dernier : « On dit que les héros doivent continuer à vivre. Mais c’est des conneries, parce qu’en fait, c’est une histoire d’argent. On a une maison d’édition qui a besoin d’argent et un écrivain qui n’a rien d’autre à écrire que de copier les autres. »

 

Nota bene : dans toute cette polémique, on peut rappeler que David Lagercrantz est tout de même un auteur dont le talent a été reconnu. Et puis, les ayants droit doivent reverser tous les bénéfices sur ce livre à la fondation Stieg Larsson, Expo. La polémique a peut-être fait long feu...


Pour approfondir

Editeur : Actes Sud
Genre : policier &...
Total pages : 500
Traducteur :
ISBN : 9782330053901

Millénium t.4 ; ce qui ne me tue pas

de David Lagercrantz

Quand Mikael Blomkvist reçoit un appel d'un chercheur de pointe dans le domaine de l'intelligence artificielle qui affirme détenir des informations sensibles sur les services de renseignement américains, il se dit qu'il tient le scoop qu'il attendait pour relancer la revue Millénium et sa carrière. Au même moment, une hackeuse de génie tente de pénétrer les serveurs de la NSA... Dix ans après la publication en Suède du premier volume, la saga Millénium continue.

J'achète ce livre grand format à €